OnePlus Two : les premières indiscrétions

Mobilité

Le successeur du OnePlus One se précise grâce à de nouvelles informations sur fond de « surprises concernant le hardware ».

La palme du buzz peut largement être attribuée à la société OnePlus cette année. Un buzz savamment orchestré jusqu’à son modèle de distribution, qui fait la part belle au marketing viral et aux réseaux sociaux.

La société chinoise a fait le pari d’un seul smartphone produit en petite quantité et qu’il n’est possible d’acquérir que sur invitation (même si des vagues de pré-commandes ont aussi été organisées les 17 novembre et 27 octobre derniers). Rareté et rapport qualité-prix très élevé ont ainsi permis à la société et à son One d’acquérir une notoriété sans pareil.

C’est sur cette excellente image acquise auprès des internautes que OnePlus entend bien surfer pour lancer, en 2015, un nouveau smartphone. Carl Pei, l’un des éminents responsables de la société, l’avait confirmé dès septembre via reddit. Qu’il prenne le nom de OnePlus Two ou de OnePlus 2, toujours est-il qu’on en apprend un peu plus sur ce futur terminal, avec des pourtours qui se dessinent.

Selon le site Times of India, qui s’appuie sur une source interne à OnePlus, il serait plus personnalisable que son ainé grâce aux coques StyleSwap produites en nombre. Une coque en bambou avait d’ores et déjà été réalisée pour le One. Mais sa fabrication avait dû être interrompue en raison de problèmes de production.

Les StyleSwap devraient être déclinées dans une multitude de matériaux, tels que le bois, la toile denim, le kevlar… Une proposition faisant largement penser au Moto X, qui peut aussi être hautement personnalisé à l’achat via le site Moto Maker. Mais le principal reste probablement à découvrir, puisque des « surprises en magasin concernant le hardware » seraient prévues.

Que les fans de la marque se rassurent : OnePlus resterait aussi fidèle à sa politique tarifaire, avec un prix situé sous les 500 dollars. Dans la mesure où le Two devrait bénéficier d’améliorations matérielles substantielles, OnePlus n’hésiterait donc pas à rogner à nouveau sur ses marges.

On retrouve bien la même philosophie qu’avec le One. Proposé à 299 euros TTC (avec une mémoire de 64 Go), il embarque des composants tels que le Snapdragon 801 de Qualcomm, 3 Go de RAM, une dalle IPS de 5,5 pouces affichant 1920 x 1090 pixels (401 ppp), un capteur photo Sony IMX214 de 13 mégapixels…

Reste que le conte de fée de cette start-up sortie de nulle part et proposant un « flagship killer » a peut-être été composé de toutes pièces par Oppo, un autre constructeur chinois, qui propose notamment les Find 7, Find 7a et N1. OnePlus en serait une filiale détenue à 100%, même si l’entreprise s’en défend, indiquant que les deux structures n’ont en commun que les investisseurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur