OneRagtime : Messier explore le financement des start-up en mode ouvert

EntrepriseLevées de fondsStart-up
oneragtime-messier-hospital-scene
4 23

Lancée par Stéphanie Hospital (ex-Orange) et Jean-Marie Messier (ex-CEO de Vivendi), la plateforme OneRagtime veut servir de passerelle entre start-up et investisseurs en Europe.

Sous la bannière OneRagtime, Jean-Marie Messier revient sous les feux des projecteurs. L’ex-CEO de Vivendi Universal reconverti en banquier d’affaires* a envie de se rapprocher à nouveau des start-up.

« Quand on est tombé dans le Net à la fin des années 90, on a toujours envie de les aider, de les soutenir et de les accompagner », évoque Jean-Marie Messier.

En compagnie de Stéphanie Hospital (qui s’est occupée des investissements start-up chez Orange), il vient d’inaugurer OneRagtime, une nouvelle plateforme d’investissement qui fait la jonction entre les entrepreneurs et les investisseurs.

« Je suis là pour mes cheveux blancs », esquisse l’ex-patron de Vivendi pour détendre l’atmosphère. « Ca fait posé et raisonnable avec cette somme d’expériences », déclare-t-il sur scène.

On a installé dessus des instruments pour un concert sauce label Because qui viendra à la fin de la session inaugurale organisée mercredi soir dans l’hôtel particulier « XXII » (9ème arrondissement de Paris). Désolé pour les fans de musique mais l’auteur de l’article s’est esquivé avant la session détente….

Parmi les managers chevronnés qui soutient OneRagtime figure aussi Philippe Bourguignon. Le Vice-Président de Revolution Places basé à Washington DC (plus connu en France en tant qu’ancien patron d’Euro Disney et Club Med) s’est exprimé lors d’une intervention vidéo en replay diffusée sur grand écran.

Une petite équipe d’analystes est également impliquée pour l’exploitation opérationnelle de la plateforme « venture in the cloud ».

oneragtime-messier-hospital-bourguignon
Jean-Marie Messier et Stéphanie Hospital écoutent Philippe Bourguignon en vidéo en arrière-plan.

Selon ses instigateurs, OneRagtime entre dans une « logique de plateforme complètement ouverte » qui dépasse la dimension du crowdfunding. « Tous les investisseurs sont les bienvenus pour des projets start-up avec quelques dizaines de milliers d’euros ou plusieurs millions », déclare Jean-Marie Messier.

Cela ne vous rappelle rien ? Le fonds d’investissement Daphni, co-fondé par Marie Ekeland (ex-Elaia Partners), a adopté une approche similaire censée regénérer le capital-risque. Cette structure d’investissement d’un nouveau genre est également apparue à la rentrée.

La plateforme OneRagtime est couplée à une application mobile, qui a vocation à faciliter la gestion de son portfolio. « Le projet porte un double ADN start-up et corporate », poursuit Jean-Marie Messier.

On y trouvera des briques technologiques comme des algorythmes de recommandation, mais aussi du big data, de l’intelligence artificielle et même de la blockchain à terme, assure l’équipe qui présente le dispositif sur place.

« Nous voulons aider des champions européens à se développer aux Etats-Unis et en Asie », précise Stéphanie Hospital.

L’une des start-up françaises présentée à ce baptême de OneRagtime s’appelle Augment, spécialiste de solutions dédiées à la réalité augmentée pour promouvoir les produits des marques dans les magasins. Elle a déjà réalisé un tour de table de 3 millions de dollars avec Salesforce mais elle cherche d’autres leviers de financement pour accélérer sa croissance à l’international.

Dans l’édition des Echos en date du 16 novembre, Jean-Marie Messier précisait la portée de OneRagtime : « C’est totalement novateur au regard des véhicules de financement classique : c’est une plateforme ouverte totalement immergée dans les écosystèmes digitaux d’Europe et d’Israël ».

Stéphanie Hospital prend le relais : « Beaucoup de grands groupes se contentent souvent d’investir des mini-tickets dans une série de start-up par crainte de s’engager trop loin. Cette solution leur permet de s’acclimater mais sur le long terme (…) Nous pouvons leur prouver qu’un soutien actif et constant marche. »

Précisons que la société érigée pour l’exploitation de cette plateforme d’investissement est localisée au Royaume-Uni.

* General partner Messier Maris & Associes

oneragtime-kakemono

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur