OPA RueDuCommerce : Altarea Cogedim s’adapte “aux évolutions des modes de consommation”

Marketing

Le spécialiste de l’immobilier (à la fois foncière commerces et promoteur) cherche un relais de croissance Internet. Après l’acquisition d’un bloc de presque 30% du capital de RueDuCommerce, il vise le contrôle total du site marchand.

Après l’annonce de l’OPA d’Altarea Cogedim sur RueDuCommerce, l’Autorité des marchés financiers a indiqué que la cotation du groupe e-commerce sur Euronext Paris (Eurolist – Compartiment C) reprendrait lundi 31 octobre.

Le titre a été suspendue jeudi dès que le spécialiste de l’immobilier a annoncé son intention d’acquérir un bloc d’actions représentant 24,13% du capital du site marchand.

Celui-ci est passé en dix ans du statut de pur spécialiste high-tech à celui d’e-commerçant multi-produits (électroménager, maison-jardin-bricolage, mode-beauté…).

Prix fixé en numéraire : neuf euros par action (un bonus de 48 % sur le cours avant suspension). Ce qui fait porter la valorisation boursière de RueDuCommerce à 100 millions d’euros.

Dans le projet de note d’information déposé auprès de l’AMF), Altarea Cogedim est présenté comme un “acteur de référence de l’immobilier, à la fois foncière commerces et promoteur, présent sur les trois principaux marchés de l’immobilier : commerce, logement, bureau”.

Plus précisément, Altarea Cogedim serait la troisième foncière française d’immobilier de commerce avec 45 centres commerciaux entre la France, l’Italie et et l’Espagne, affirme Les Echos.

Le groupe gèrerait un patrimoine de centres commerciaux d’une valeur de 2,7 milliards d’euros.

Un accord a été trouvé avec les principaux actionnaires de RueDuCommerce : le fonds d’investissement Apax Partners et les co-fondateurs actionnaires Patrick Jacquemin et Gauthier Picquart.

L’OPA d’Altarea-Cogedim (menée via sa filiale Altacom) se présente donc de manière amicale.

“Le métier que nous faisons est très proche de celui d’Altarea, donc nous avons décidé de travailler ensemble (…), l’adossement à un groupe puissant, c’est une logique implacable, on doit passer cette troisième étape (après la levée de fonds et l’introduction en Bourse)”, déclarent les co-fondateurs du site marchand, cité par Reuters.

Les principales synergies devraient se faire autour de l’espace “Galerie marchande” disponible sur RueDuCommerce (avec 610 sites partenaires, ce pan d’activité a permis de générer un chiffre d’affaires de 73 millions d’euros en quatre ans).

Le futur propriétaire y voit des opportunités entre le commerce physique et le commerce électronique.

“Cette acquisition s’inscrit dans sa stratégie d’investissement dans des infrastructures commerciales qui constituent son coeur de métier, en s’adaptant aux évolutions des modes de consommation”, indique Altarea Cogedim dans le projet de note d’information AMF.

A l’issue de cette opération, Cogedim détiendra 28,64% de RueduCommerce. Le groupe immobilier compte ensuite acquérir le solde des actions du site de commerce électronique.

Mais il va rencontrer sur son chemin Parinvest, filiale de Rallye et maison-mère du groupe de distribution Casino (propriétaire de Cdiscount, un concurrent de RueDuCommerce au profil low cost).

Celle-ci détient un bloc de 10,10% du capital de RueduCommerce.

Selon Reuters, Rallye et Casino n’ont pas souhaité faire de commentaire après l’annonce de l’OPA d’Altarea Cogedim.

En avril dernier, des rumeurs de rapprochement entre RueDuCommerce et Cdiscount avaient circulé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur