Open data : casting éclectique au concours Dataconnexions

Bases de donnéesBig dataData-stockage
open-data-dataconnexions
3 0

La diversité des projets open data en France s’illustre dans le palmarès du concours Dataconnexions, organisé pour la 5e année consécutive par la mission Etalab.

Chargée d’encadrer la politique française d’ouverture des données publiques (open data), la mission Etalab organisait, pour la cinquième année consécutive, le concours Dataconnexions.

Les cinq projets les plus innovants ont été récompensés le 5 février lors d’une cérémonie de remise des prix organisée au Palais du Luxembourg. Un jury de spécialistes du secteur a établi le palmarès en départageant 20 finalistes sélectionnés parmi les 63 projets soumis à un vote prélable du public sur data.gouv.fr.

Dans la catégorie « Data-utile« , la distinction revient à City, un projet de représentation de la ville en 3D porté par le laboratoire d’innovation ouverte ANTS. Les données exploitées ont été mises à disposition par la Communauté urbaine de Bordeaux. Basé sur des technologies open source et une communauté de contributeurs, le produit final permet aux citoyens d’accéder, via un navigateur Web, au plan local d’urbanisme et à ses modifications.

Dans la catégorie « Data-admin« , Brocas arrive en tête. Cette commune de 800 habitants située dans les Landes s’est engagée sur la piste open data en 2011 pour mieux informer ses administrés. Elle propose aujourd’hui 26 jeux de données pour 108 fichiers accessibles et 24 cas de réutilisation en data visualisation (évolution du budget communal, évolution du taux d’imposition, du taux de chômage, etc.). Une commission mixte composée de trois élus et de cinq habitants débat des projets, émet des avis et en informe les citoyens.

Dans la catégorie « Data2B« , la palme revient à l’application de « papier connecté » GRF+, signée du groupe de presse et d’information juridique Groupe Revue Fiduciaire. Gratuite sur iOS et Android, elle permet aux détenteurs du code du travail et d’autres ouvrages du groupe de savoir si le contenu d’une page « scannée » a fait l’objet d’une mise à jour, après une évolution de la législation par exemple.

Dans la catégorie « Data2C« , le jury a choisi Medicat.io, du collectif d’ingénieurs et de développeurs indépendants Studio Pik. L’outil permet au grand public d’accéder à des informations sur les interactions médicamenteuses et les médicaments disponibles à la vente en France. Mais aussi de rechercher les pharmacies à proximité. Les données publiques du ministère de la Santé sont mises à contribution.

Enfin, dans la catégorie « Data-journalisme« , c’est le projet d’AEF Développement durable qui est couronné. L’agence s’est intéressée aux conséquences de la fin des crédits export pour les projets liés au charbon, voire à toutes les énergies fossiles, annoncée en novembre dernier par François Hollande lors de la conférence environnementale. Elle a étudié 13 années de projets soutenus par la Coface au nom de l’Etat français et cartographié les 28 projets fossiles soutenus entre 2001 et 2014.

Crédit illustration : Zakharchenko Anna – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur