Open data : La Poste ouvre son portail dataNOVA au public

Bases de donnéesData-stockage
la-poste-datanova
4 83

Le groupe La Poste ouvre au public son portail de données dataNOVA, dont il réservait jusqu’alors l’usage à ses collaborateurs.

Dans le cadre de sa politique de soutien à l’open data comme « levier de transformation » pour le développement de services et d’applications utiles aux citoyens, aux entreprises et aux administrations, le groupe La Poste ouvre en accès libre son portail de données dataNOVA, jusqu’alors réservé à l’usage des postiers.

Acheté à la société OpenDataSoft, ce portail permet d’explorer des données postales et externes, puis de les visualiser, sous forme de tableaux, de cartes, de graphiques et d’analyses.

Les utilisateurs « avancés » peuvent partager ces jeux de données et les télécharger aux formats CSV, JSON, Excel, ainsi que GeoJSON et Shapefile pour les fichiers d’information géographique.

Plusieurs API sont disponibles pour rechercher des jeux de données, trouver des descriptions et des enregistrements, les agréger, créer des geoclusters

Les données ne sont pas toutes publiques. Certaines sont réservées aux collaborateurs de La Poste et de ses filiales – voir la rubrique d’aide pour davantage de renseignements.

Les données ouvertes à tous sont divisées en deux catalogues. Le premier regroupe pour le moment 7 jeux de de données postales ; le second, 54 jeux de données issus de sources tierces.

Ces sources tierces, ce sont l’IGN, l’Insee, l’Ademe ou encore l’Iris, qui publient, entre autres, des informations relatives au nombre d’équipements et de services dans divers secteurs (éducation, santé, action sociale…) et à la structure de la population (migrations résidentielles, catégories socioprofessionnelles…).

Dans le jeux de données postales, on retrouve la liste des bureaux, agences et relais, les services et automates disponibles, la présence d’un accès handicapés, le calendrier d’ouverture, ainsi que la liste des boîtes aux lettres de rue… et la base des codes postaux.

Cette dernière avait déjà été publiée, fin 2014, sur le portail public data.gouv.fr, dans le prolongement d’un partenariat avec l’IGN, la mission Etalab et OpenStreetMap sur la constitution d’une base nationale d’adresses.

En l’état actuel, cette base de codes postaux – qui fait la correspondance avec les codes communes de l’Insee – est la plus téléchargée sur dataNOVA, projet piloté par la branche Numérique du groupe dans le cadre de son plan « La Poste 2020 : conquérir l’avenir ».

Crédit photo : NATALIA61 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur