Open data : le gouvernement milite pour l’ouverture des données publiques

Mobilité
0 0

La ministre du Budget Valérie Pécresse a réaffirmé la volonté de l’Etat de mettre à disposition des données publiques via le futur portail data.gouv.fr afin d’en offrir « une possibilité de réutilisation libre, facile et gratuite » par des tiers.

En cette rentrée, le gouvernement milite pour la généralisation des formats libres et ouverts.

Le projet Open Data est toujours sur les rails, notamment au niveau européen avec la Commission européenne qui a publié en juillet dernier son appel d’offres officiel pour la création de son propre portail open data.

Il devra héberger les données partagées publiquement par la Commission et, par extension, tous les corps et institutions européens.

Il sera basé sur LAMP (Linux, Apache, MySQL, PHP), Drupal et CKAN (Comprehensive Knowledge Archive Network).

En France, d’ici la fin de l’année, le portail data.gouv.fr devrait voir le jour, porté par la mission gouvernementale Etalab.

Ainsi, à l’occasion du Conseil des ministres du 31 août, Valérie Pécresse, la ministre du Budget, a rappelé l’objectif, à court terme « d’ouverture des données publiques pour un Etat plus transparent ».

La création du portail data.gouv.fr a pour but d’inciter les pouvoirs publics à s’engager dans cette vague de libéralisation des données publiques en vue d’une exploitation libre ou commerciale par des tiers.

« Donner accès aux données publiques, offrir une possibilité de réutilisation libre, facile et gratuite permet de répondre à cette exigence [ de transparence]. Cela permet par ailleurs d’améliorer la qualité du service rendu aux usagers et de renforcer la confiance des citoyens dans les institutions », a noté Valérie Pécresse.

La mise à disposition et l’ouverture des données publiques devraient également permettre de favoriser le développement de l’économie numérique en poussant l’innovation et l’emploi, et en incitant chercheurs et entrepreneurs du Web à mettre en place « de nouveaux usages pour ces données publiques ».

C’est ce quoi à devra veiller la mission gouvernementale Etalab en préparant le déploiement du portail data.gouv.fr.

Cette dimension open data pour le droit à la réutilisation des informations publiques doit ainsi permettre de populariser l’usage des formats libres et ouverts par les administrations.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur