Open data : Nantes rend la ville plus facile

Marketing
Open data

Terrain de prédilection de l’open data, Nantes a révélé les noms des 7 lauréats distingués lors de son appel à projets “Rendez-moi la ville + facile”, qui vise à réutiliser les données publiques pour créer des services à valeur ajoutée.

Ville pionnière en matière d’open data sous le mandat de son ancien maire Jean-Marc Ayrault, Nantes a poursuivi son entreprise à travers un appel à projets.

IBM et SFR figuraient au rang des partenaires de cette initiative baptisée “Rendez-moi la ville + facile”, qui a réuni 121 candidatures, pour 34 entreprises menées à bien et 7 lauréats finaux dont les noms ont été révélés fin juin.

A Nantes, le premier prix est revenu à Statiophone, une application oeuvre de la société Webelis, développée pour iPhone, iPad et Android.

Le principe est simple : répertorier en temps réel les places de parking disponibles, avec des fonctions de tri, de mémorisation, de rafraîchissement manuel, de consultation des horaires et d’estimation du trafic.

En plus d’afficher les données sur l’écran, Statiophone utilise la dictée vocale, via le haut-parleur d’un smartphone ou le système audio d’un véhicule, pour énoncer au conducteur les places restantes dans les trois parkings les plus proches.

A intervalle de 3 minutes, le rafraîchissement est automatique et permet ainsi de garder les yeux rivés sur la route. Un bon point pour la sécurité routière qui a valu à Webelis la distinction dont l’a gratifiée le jury.

L’open data prend ses galons en France et la tendance s’est accélérée depuis l’ouverture du portail Data.gouv.fr, à la fin de l’année 2011, sous l’impulsion de la mission gouvernementale Etalab (gouvernement Fillon III).

A mesure que les politiques s’uniformisent à l’échelle du territoire, naissent des services à valeur ajoutée pour les usagers.

Les collectivités qui prennent part à l’opération publient leurs données et en appellent à tout un chacun pour les faire fructifier.

Sur le Web ou sur mobile, essentiellement en conjonction avec les technologies de géolocalisation.

Les lauréats
Statiophone La société Webelis a développé cette application mobile destinée à géolocaliser les parkings alentour, à répertorier en temps réel le nombre de places vacantes et à recommander des itinéraires en fonction du trafic, tout en utilisant la synthèse vocale.
Nantes Live La SAS Playcorp déploie cette application qui permet de suivre l’actualité de l’agglomération nantaise, mais aussi d’avoir accès aux événements et bons plans locaux.
OpenNantes Proche cousine de Statiophone, OpenNantes facilite les déplacements en ville, notamment dans les transports en commun, avec l’info trafic en temps réel, la situation sur les grands axes et des fiches horaires. A reçu deux distinctions, dont le prix du public.
Kioske Un service à part. Selon certains paramètres variables comme sa géolocalisation, le mobinaute peut télécharger des documents numériques (brochures, magazines) à des fins d’information ou de divertissement.
Naonod Une interface Web et une application mobile pour découvrir les activités réalisables à Nantes et en périphérie, avec un haut degré de personnalisation.
Foglo Voici un site Web personnalisable du bout des doigts, avec ses blocs dissociables qui agissent tels des widgets. Foglo délivre des informations relatives au quotidien de l’agglomération nantaise.
Oasis à Nantes Un concept ingénieux centré sur le patrimoine vert local, des parcs naturels aux squares, des données sur la faune et la flore s’adjoignent à des renseignements topographiques.
Les autres… Nombre de dossiers parmi les 34 aboutis bénéficient désormais du soutien des partenaires. IBM accompagnera “Une Journée à Nantes” ; l’association Atlantic 2.0 se propose d’accueillir dans ses rangs UrbiPlan Nantes et Cani’tour.

Crédit photo : © kebox – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur