Open data : Nathalie Kosciusko-Morizet apporte sa pierre à l’édifice

Mobilité
Open data

A l’occasion d’un colloque organisé par son club de réflexion ADN, la ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morzet a milité pour une transparence plus poussée des données publiques.

Le projet open data, consistant en une libération des données publiques, a le vent en poupe en France.

Alors que la mission gouvernementale Etalab prépare, pour la fin de l’année, le déploiement du portail du portail data.gouv.fr et que le Conseil national du numérique élabore un rapport sur l’open data pour début 2012, voilà que Nathalie Kosciusko-Morizet entre dans la danse.

La ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement a ainsi présenté cette semaine cinq mesures afin de favoriser la mise à disposition et l’ouverture des données publiques en vue d’une exploitation libre ou commerciale par des tiers, lors d’un colloque organisé par son club de réflexion Action Durable Novatrice (ADN).

Elle a ainsi pointé du doigt le rôle de transparence vis-à-vis des citoyens que doivent jouer les pouvoirs publics, à n’importe quelle échelle que ce soit.

NKM appelle ainsi à l’intégration des « données des collectivités locales » au sein de la future plate-forme data.gouv.fr, pour une meilleure transparence des données publique, et à la généralisation de « l’enregistrement filmé et la publication de l’ensemble des délibérations des exécutifs locaux”, rapporte l’AFP.

Pour faciliter la visibilité des informations auprès des citoyens, elle suggère également que les critères précis d’attribution des aides sociales soient mis en ligne, et que les informations concernant toutes les prestations sociales soient facilement accessibles, à travers notamment une refonte du portail service-public.fr.

En outre, la ministre de l’Ecologie a aussi évoqué le sujet brûlant de la crise économique et de la fiscalité, pour demander l’accessibilité aux « données macro-économiques françaises » en ligne, et ceci afin que les Français puissent davantage se sentir concerner par “l’effort de redressement national de nos comptes publics”.

 

 

Crédit photo : © kebox – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur