Open edX Hack : un hackaton rien que pour les MOOC

Gestion des talentsManagementMarketingRessources humainesSocial Media
open-edx-hack

Sept projets ont été distingués lors de l’Open edX Hack. Dédié à l’univers des cours en ligne (MOOC), ce hackaton s’est déroulé les 29 et 30 mai.

Quel est le point commun entre EDverywhere, 2CommonLanguage, KNOTES, Open Domoscio, Sylvaticus Bzh et Mooker ?

Ces six projets ont été primés lors de la première édition française de l’Open edX Hack.

Dédié aux cours en ligne ouverts et massifs (MOOC, pour « Massive open online courses »), ce hackaton s’est déroulé les 29 et 30 mai derniers, à l’initiative de France Université numérique, d’IONIS Education Group et d’edX, du nom de cette plate-forme lancée en mai 2012 par le MIT et l’université de Harvard.

Développeurs, Web designers, administrateurs système… Ils étaient 180 réunis en 30 équipes pour participer simultanément dans 8 villes de France : Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Rennes, Nancy et Strasbourg.

Après 36 heures de compétition, un jury de 18 spécialistes a distingué les 7 meilleurs projets sur 21 présentés. Le grand prix n’est revenu à aucune des 6 équipes sus-évoquées, mais à Gutenberg et Bruxelles.

Ce groupe de développeurs issus de la firme Gutenberg Technology (dématérialisation des manuels scolaires) et de l’Université libre de Bruxelles a conçu un lecteur vidéo rendu interactif par des quiz intégrés. Un projet qui fera l’objet d’une présentation détaillée au mois d’octobre lors d’un événement organisé par edX.

Selon Catherine Mongenet, chargée de mission France Université Numérique à la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (DGESIP), ce hackaton aura permis de promouvoir de nouveaux talents, mais aussi d’améliorer l’expérience utilisateur si la plate-forme Open edX, tout en élargissant la communauté de contributeurs.

Deux équipes auront été récompensées à Paris, note Silicon.fr. D’un côté, EDverywhere et son prototype d’application Android permettant de passer d’un format de contenu à l’autre (vidéo, podcast et texte) sur un même écran. De l’autre, Open Domoscio et son API de notification automatique à l’attention des apprenants.

A rennes, Sylvaticus Bzh est sorti de la mêlée avec un dispositif permettant de réorganiser le tableau de bord pour afficher chronologie et progrès. Plus au sud, à Bordeaux, le jury a décerné un prix à Mooker et son moteur de recommandations basé sur les choix de l’utilisateur.

A Marseille, KNOTES a été primé pour son composant (XBlock) d’annotation dans des vidéos. A Nancy, c’est 2CommonLanguage qui l’a emporté avec son bouton de traduction automatique pour les posts des forums.

Crédit photo : Robert Przybysz – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur