Open innovation : AXA passe à la phase capital-risque

EntrepriseLevées de fondsStart-up
axa-capital-risque

Doté de 200 millions d’euros, le fonds AXA Strategic Ventures soutiendra les start-up du numérique aussi bien en amorçage qu’en phase capital-risque.

En juin 2013, AXA inaugurait sa Seed Factory, un fonds d’amorçage indépendant voué à soutenir les start-up françaises du numérique développant des solutions dédiées aux métiers de la banque et de l’assurance.

Dotée de 10 millions d’euros, cette structure a jusqu’alors accompagné cinq projets : FundShop (gestion de budget en ligne), Particeep (création de plates-formes d’investissement), Widmee (prospection digitale dans la finance), FlyR (technologies prédictives appliquées au transport aérien) et ClimateSecure (gestion des risques liés aux aléas climatiques).

La gestion de ce portefeuille est aujourd’hui confiée* à AXA Strategic Ventures. Inscrit dans la lignée de la Seed Factory, ce fonds stratégique a une visée plus globale : il a vocation à soutenir l’innovation à l’échelle mondiale en menant à bien différents types d’investissement, de l’amorçage au capital-risque.

Basé entre l’Europe (Paris, Londres, Berlin, Zurich) et les Etats-Unis (New York, San Francisco), AXA Strategic Ventures fonctionnera avec une enveloppe initiale de 200 millions d’euros. Des fonds qui seront injectés dans les métiers de l’assurance, de l’épargne et de la banque, mais aussi dans un certain nombre de secteurs connexes parmi lesquels la santé et la gestion d’actifs. Avec un objectif : améliorer l’expérience client.

A la tête d’Axa Strategic Ventures, on retrouve François Robinet, actuel P-DG d’AXA Life Invest. On notera la présence, au sein du comité stratégique, du CEO d’AXA France Nicolas Moreau et de son homologue allemand Thomas Buberl.

La Factory reconvertie

AXA Seed Factory devient pour sa part AXA Factory, accélérateur dédié aux start-up innovantes de l’AssurTech et de la FinTech (technologies appliquées aux secteurs de l’assurance et de la finance).

Il rejoint les autres dispositifs d’accompagnement déployés par le groupe, dont le programme Start-in (qui a pour but de favoriser l’innovation interne), le Data Innovation Lab (exploitation des données provenant des assurés) et le Research Fund.

Les jeunes pousses suivies par l’AXA Factory bénéficieront du réseau de distribution du groupe – déployé dans 56 pays – et de ses 102 millions de clients revendiqués pour appuyer leur expansion à l’international. AXA mettra également à leur disposition des infrastructures et des prestations de conseil en financement… le tout en cherchant à créer des synergies directes ou indirectes avec ses propres activités.

* L’initiative a été officiellement lancée ce jeudi, pendant la présentation du bilan annuel d’AXA (91,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, pour 4,7 milliards de bénéfice net en 2014).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur