Open innovation : La Poste reste en veille avec son programme French IoT

CloudEntrepriseM2MRéseauxStart-up
la-poste-french-iot

Salon SidO 2017 : La Poste lance la troisième édition de son concours start-up rattaché à son programme d’innovation ouverte sur le thème de l’Internet des objets.

La Poste a profité du salon SidO (Internet des objets) à Lyon pour relancer son programme French IoT.

Exploité sous le prisme de l’open innovation, il vise à monter des passerelles entre start-up et grandes entreprises en s’appuyant sur sa propre plateforme IoT « universelle et sécurisée » baptisée le Hub Numérique. Celle-ci a vocation à faciliter la gestion des objets et services connectés, qu’ils soient destinés aux particuliers ou aux entreprises.

Quatre secteurs d’activité sont concernés par le programme French IoT en phase avec la stratégie du groupe postal : smart home & smart city, santé, bien-être au travail et transport.

Le programme French IoT comporte un volet accélérateur avec la désignation de start-up lauréates d’un concours d’innovation.

Les start-up intéressées par le nouveau challenger peuvent s’inscrire en ligne jusqu’au 14 mai minuit sur une plateforme que La Poste a montée avec Particeep.

Les jeunes pousses sélectionnées rejoindront le réseau French IoT qui intègre un dispositif d’accompagnement (mise en relation, mise en exergue des projets lors d’événements…).

Si l’on affine encore un peu plus, une quinzaine d’entre elles intègreront un programme accélérateur en mode bootcamp (coaching, test business et un billet pour le CES de janvier 2018).

Selon La Poste, le programme French IoT fédère une communauté de 127 start-up (cumul des éditions 2015 et 2016). Une trentaine de start-up sont passées par le programme d’accélération dédié.

(Crédit photo : La Poste)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur