Open innovation : Samsung pose une brique mobilité en Corée du Sud

EntrepriseMobilitéStart-up
samsung-creative-square
5 3

Dans la lignée de son incubateur interne, Samsung lance, en Corée du Sud, un programme dédié à l’accompagnement des projets dans l’univers du mobile.

Un accès de 6 à 12 mois au centre R&D de Samsung à Séoul et un financement pouvant atteindre 100 millions de wons, soit environ 75 000 euros : c’est ce qui sera proposé aux projets que le Creative Square aura sélectionnés à l’issue de son appel à candidatures.

Start-up, étudiants, designers… Ils ont du 27 juin au 21 juillet pour déposer leur dossier en vue de rejoindre cette structure inscrite dans la lignée des Creative Labs*.

Samsung avait monté, en 2012, cette entité qui fonctionne comme un incubateur chargé de porter des idées en interne et qui a récemment donné naissance à cinq jeunes pousses.

Avec le Creative Square, cette logique est appliquée aux projets nés en dehors du groupe, en accord avec un programme d’innovation qui associe les secteurs public et privé.

Le gouvernement sud-coréen prévoit en l’occurrence de construire 17 centres qui fonctionneront comme des accélérateurs. Les start-up y travailleront en partenariat avec une quinzaine de conglomérats et de multinationales dont Hyundai, LG, SK… et donc Samsung.

Ce « réseau d’open innovation » – à rapprocher du programme Startup America lancé aux États-Unis – est porté par le ministère des Sciences, des TIC et de la Planification future, lui-même constitué pour l’occasion. Il a pour mission d’adapter l’environnement structurel, réglementaire, éducatif et culturel pour favoriser le développement des initiatives entrepreneuriales.

Du côté de Samsung, on prévoit d’ouvrir un premier centre au mois de novembre, sur 130 000 km² à Daegu. Les locaux provisoires de ce « Center for Creative Economy & Innovation » sont ouverts depuis septembre 2014. Plusieurs dizaines de firmes y ont été incubées, sans toutefois générer, pour l’heure, de retour sur investissement : environ 2,5 milliards de wons de chiffre d’affaires, pour plus de 10 milliards injectés, comme le souligne ZDNet.com.

* On notera également que Samsung vient d’annoncer son intention d’investir 1,2 milliard de dollars dans l’Internet des objets aux États-Unis, entre R&D et financement de start-up.

Crédit photo : Who is Danny – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur