Open source : l’intégrateur Alter Way mise sur la mutualisation des compétences

Cloud

Alter Way s’appuie sur la complémentarité de ses marques, sur ses partenaires technologiques et sur la communauté du libre pour s’adapter à la demande du marché.

Le monde de l’open source pourrait tirer son épingle du jeu face à la crise économique qui sévit. L’intégrateur français de solutions open source Alter Way se montre en tout cas assez optimiste et mise avant tout sur “des offres complètes, diversifiées et cohérentes”, a précisé Véronique Torner, co-fondatrice et présidente d’Alter Way, lors d’une conférence de presse.

Cet  intégrateur s’appuie sur plusieurs marques pour proposer à ses clients, qu’ils soient des grands comptes, des administrations ou des PME/PMI, pour offrir une réponse industrielle globale en matière d’installation de logiciels libres.

Toute l’expertise d’Alter Way s’articule autour de quatre grandes offres : AW Consulting (études de faisabilité, audit de performances), AW Formation, sous la marque Anaska, un organisme de formation autour des logiciels libres (PHP, Java, MySQL, Linux, Ingres, Talend) qu’Alter Way a racheté en juin dernier, AW Solutions (gestion de contenus, bases de données open source) et AW Hosting, dédié aux solutions d’infogérance des infrastructures, à l’hébergement et aux services hostés (SaaS).

Alter Way met ainsi en avant ses atouts : “un savoir-faire concernant toutes les problématiques professionnels face à l’open source, le tout gérer par des équipes d’experts”, analyse Véronique Torner.

Les partenaires technologiques et la communauté open source : des atouts de taille

Alter Way table pour l’année 2009 sur une croissance organique soutenue de 30%, avec une chiffre d’affaires estimé à 10,7 millions d’euros, auquel s’ajoute une croissante externe de l’ordre de 4,3 millions d’euros, grâce à “de nouvelles acquisitions qui complèteront ou renforceront les offres existantes, notamment dans le domaine de l’ERP, de la virtualisation et de la sécurité “. L’intégrateur de solutions open source mise fortement sur le recrutement, et prévoit d’embaucher plus de 50 nouveaux collaborateurs, portant ainsi l’effectif de l’entreprise à 110 personnes. “Notre but est surtout d’asseoir aujourd’hui notre positionnement d’intégrateur de référence  face à des concurrents comme Open Wide ou Linagora”, précise Véronique Torner.

Et qui dit “open source” dit aussi “communauté”. Alter Way marque clairement ses ambitions dans ce domaine : s’impliquer de plus en plus dans l’écosystème du libre, en investissant et en contribuant au développement des communautés open source (PHP, Python, Ingres, OpenXChange, Plone, Talend). Mais aussi en concluant des partenariats technologiques stratégiques capables d’être des relais pour aider Alter Way à mieux maîtriser les solutions choisies. Alter Way a ainsi conclu depuis 2006 des partenariats solides avec Sun, MySQL, Talend, Alfresco, Ingres ou encore EzSystem.

L’open source a réussi à séduire l’administration française

Et son expertise porte ses fruits. Alter Way a notamment été choisi par la Gendarmerie Nationale pour faire évoluer sa principale application métier en technologie PHP, qui sert notamment à mettre à jour les statistiques établies par l’ensemble des brigades implantées sur le territoire français.

Ainsi, en association avec Zend Technologies, Alter Way Consulting va aider à l’élaboration, avant la fin de cette année, d’une nouvelle version de l’architecture logicielle de cette application basée sur le framework de Zend.

L’administration française s’intéresse en effet de très près aux logiciels open source. Selon une étude Markess, le secteur public a consacré 13% de son budget informatique aux technologies open source en 2008, soit 930 millions d’euros. Et entre 2008 et 2010, ce marché devrait progresser de 13% par an, pour finir par dépasser le milliard d’euros.

Le monde de l’open source pourrait tirer son épingle du jeu face à la crise économique qui sévit. L’intégrateur français de solutions open source Alter Way se montre en tout cas assez optimiste et mise avant tout sur “des offres complètes, diversifiées et cohérentes”, a précisé Véronique Torner, co-fondatrice et présidente d’Alter Way, lors d’une conférence de presse.

Cet  intégrateur s’appuie sur plusieurs marques pour proposer à ses clients, qu’ils soient des grands comptes, des administrations ou des PME/PMI, pour offrir une réponse industrielle globale en matière d’installation de logiciels libres.

Toute l’expertise d’Alter Way s’articule autour de quatre grandes offres : AW Consulting (études de faisabilité, audit de performances), AW Formation, sous la marque Anaska, un organisme de formation autour des logiciels libres (PHP, Java, MySQL, Linux, Ingres, Talend) qu’Alter Way a racheté en juin dernier, AW Solutions (gestion de contenus, bases de données open source) et AW Hosting, dédié aux solutions d’infogérance des infrastructures, à l’hébergement et aux services hostés (SaaS).

Alter Way met ainsi en avant ses atouts : “un savoir-faire concernant toutes les problématiques professionnels face à l’open source, le tout gérer par des équipes d’experts”, analyse Véronique Torner.

Les partenaires technologiques et la communauté open source : des atouts de taille

Alter Way table pour l’année 2009 sur une croissance organique soutenue de 30%, avec une chiffre d’affaires estimé à 10,7 millions d’euros, auquel s’ajoute une croissante externe de l’ordre de 4,3 millions d’euros, grâce à “de nouvelles acquisitions qui complèteront ou renforceront les offres existantes, notamment dans le domaine de l’ERP, de la virtualisation et de la sécurité “. L’intégrateur de solutions open source mise fortement sur le recrutement, et prévoit d’embaucher plus de 50 nouveaux collaborateurs, portant ainsi l’effectif de l’entreprise à 110 personnes. “Notre but est surtout d’asseoir aujourd’hui notre positionnement d’intégrateur de référence  face à des concurrents comme Open Wide ou Linagora”, précise Véronique Torner.

Et qui dit “open source” dit aussi “communauté”. Alter Way marque clairement ses ambitions dans ce domaine : s’impliquer de plus en plus dans l’écosystème du libre, en investissant et en contribuant au développement des communautés open source (PHP, Python, Ingres, OpenXChange, Plone, Talend). Mais aussi en concluant des partenariats technologiques stratégiques capables d’être des relais pour aider Alter Way à mieux maîtriser les solutions choisies. Alter Way a ainsi conclu depuis 2006 des partenariats solides avec Sun, MySQL, Talend, Alfresco, Ingres ou encore EzSystem.

L’open source a réussi à séduire l’administration française

Et son expertise porte ses fruits. Alter Way a notamment été choisi par la Gendarmerie Nationale pour faire évoluer sa principale application métier en technologie PHP, qui sert notamment à mettre à jour les statistiques établies par l’ensemble des brigades implantées sur le territoire français.

Ainsi, en association avec Zend Technologies, Alter Way Consulting va aider à l’élaboration, avant la fin de cette année, d’une nouvelle version de l’architecture logicielle de cette application basée sur le framework de Zend.

L’administration française s’intéresse en effet de très près aux logiciels open source. Selon une étude Markess, le secteur public a consacré 13% de son budget informatique aux technologies open source en 2008, soit 930 millions d’euros. Et entre 2008 et 2010, ce marché devrait progresser de 13% par an, pour finir par dépasser le milliard d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur