Open source : Linux Ubuntu équipera les PC des députés

Mobilité

Les députés de la prochaine législature surferont avec Firefox et composeront
avec OpenOffice. Sous environnement Linux Ubuntu.

Les députés ont tranché : c’est la distribution Linux K.Ubuntu, dérivée de Debian, qui équipera leurs PC lors de la prochaine rentrée parlementaires en juin 2007. La solution Mandriva Linux, éditée par la société éponyme française, n’a finalement pas été retenue.

La société Linagora, SS2L spécialisée dans l’open source, en association avec Unilog, a remporté le marché. Elle sera chargée d’équiper en logiciels libres les 1 154 postes informatiques des 577 députés du Palais Bourbon. Outre Ubuntu (un ancien mot africain qui signifie “humanité aux autres ” ou encore “je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous”), les parlementaires bénéficieront de la suite bureautique OpenOffice 2.0 ainsi que le navigateur Firefox 2.0 et du client de messagerie Thunderbird de la Fondation Mozilla.

A la suite d’une réflexion lancée en novembre 2006 par une poignée d’élus, dont le député du Tarn Bernard Carayon (UMP), la chambre parlementaire avait lancé un appel d’offres en début d’année 2007

pour équiper en logiciels libres les ordinateurs des représentants du peuple à l’occasion du renouvellement des machines qui dataient de 2002.

Par soucis économiques

Ce n’est pas par vocation idéologique ou d’indépendance vis-à-vis de Microsoft que les députés ont basculé leur choix sur Linux mais bien par soucis économiques. Une étude, commandée par l’Assemblée nationale auprès, d’Atos Origine, concluait que les logiciels libres disposent des fonctionnalités adaptées aux besoins des députés et permettent de substantielles économies. En regard d’une solution Windows, s’entend.

Le Palais Bourbon exploitait déjà des solutions libres comme le serveur web Apache. Mais l’adaptation d’un environnement Linux sur des postes de travail est une première. D’autres services de l’Etat, comme la Gendarmerie nationale, avaient cependant déjà adopté des logiciels open source à travers la suite OpenOffice et Firefox.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur