OpenOffice sort de sa léthargie en version 3.4

CloudManagement
OpenOffice 3.4 LibreOffice bureautique

Passé en version 3.4, OpenOffice oppose une ultime résistance à sa branche dissidente LibreOffice. Ses armes, une vélocité accrue, un fort accent sur le chiffrement des documents et des feuilles de calcul retravaillées.

Réveil inopiné pour OpenOffice, qui se dévoile en version 3.4, sa première mise à jour depuis plus d’un an et son passage sous licence Apache 2.0.

Plus qu’un bouleversement, ce soubresaut sonne comme une ultime médiation adressée à la branche dissidente LibreOffice, quand bien même une quelconque fusion ne semble plus à l’ordre du jour au vu des différends qui se sont fait jour avec Oracle.

D’autant plus que cette nouvelle suite bureautique publiée sous LGPL 3.0 est désormais implémentée en standard dans le plus clair des distributions Linux. Sa popularité croît tout autant parmi les utilisateurs de systèmes Windows.

Pour rattraper le retard accumulé en cette année d’immobilisme qui l’a vu sombrer dans l’oubli, OpenOffice se soigne avec les moyens du bord. Plus véloce à l’initialisation, il est également dit plus efficace dans l’ouverture des diapositives.

Remodelés en parallèle, les algorithmes de chiffrement d’ODF 1.2 offrent des options de reconnaissance des documents encodés en AES-256 et de sauvegarde avec cryptage Blowfish.

En outre, la compression plus agressive des PDF permet de réduire d’autant la taille des fichiers. Dans cette lignée, l’export au format CSV est simplifié, notamment pour les feuilles de calcul, qui intègrent de surcroît les graphiques SVG en natif et des tables pivots retravaillées.

Restera néanmoins à améliorer la compatibilité avec Microsoft Office (149 euros la licence pour trois postes), les désagréments à la migration restant pour l’heure légion.

Au rang des exigences de la communauté, Apache recense plus particulièrement un lifting de l’interface graphique ainsi qu’un étoffement de l’aide contextuelle et du module de définition de macros.

La liste complète des nouveautés est disponible sur le site officiel du projet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur