OpenOffice.org 2.0 disponible en version finale

Cloud

La suite bureautique open source adopte les formats ouverts de documents et améliore son ergonomie.

La version finale d’OpenOffice.org 2.0 est disponible depuis ce jeudi 20 octobre, soit une semaine après le cinquième anniversaire de l’organisation éponyme chargée de développer la suite bureautique open source. Rappelons qu’OpenOffice.org (OOo) est une suite logicielle qui intègre un traitement de texte (Writer), un tableur (Calc) et des applications de présentation (Impress), de dessin (Draw) et de base de données (Base).

Cette nouvelle mouture majeure se distingue de la précédente par un nouveau module de base de données, ainsi qu’un meilleur support du format PDF et des macros Microsoft Office. Son design et son ergonomie ont également été revus pour offrir une meilleure prise en main, notamment pour les utilisateurs habitués aux outils de Microsoft. En outre, OpenOffice 2.0 supporte nativement les formats ouverts OpenDocument. Ces formats standardisés par l’OASIS (Organization for the Advancement of Structured Information Standards) s’appuient sur des fichiers XML et permettent d’assurer une interopérabilité entre différentes applications de bureautique, tout en pérénisant l’utilisation future des documents ainsi créés. OpenOffice est par ailleurs compatible avec les formats de Microsoft Office (doc, xls, ppt, etc.) et mais aussi ceux de Corel WordPerfect. La suite bureautique est d’ailleurs en attente d’une certification ISO (International Standard Organization).

Envirion 10 % de part de marché

Fruit d’une collaboration croisée entre Sun Microsystems (son principal soutien), Novell, Red Hat, Debian, Propylon, Intel et de nombreux contributeurs indépendants (développeurs, traducteurs, promoteurs, etc.), OOo 2.0 est développé pour les plates-formes Windows (Microsoft), Linux, Solaris (Sun) et Mac OS X (Apple). La municipalité de Vienne a décidé de l’adopter comme outil de bureautique principal et en équipera prochainement 18 000 postes informatiques. Bien que la suite soit livrée avec quasiment toutes les distributions Linux du marché, il est difficile d’évaluer sa part de marché. Les membres de l’organisation l’estiment néanmoins à 10 %. En avril 2005, OOo avait été téléchargé à 40 millions d’exemplaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur