Opera n’en finit pas d’arriver sur Mac

Cloud
Information - news

Opera sur Mac, on en parle depuis plus de deux ans. Que s’est-il passé durant tout ce temps ? Une version complète pour Mac OS 9 est disponible, tandis que Mac OS X se voit gratifié d’une simple bêta. Heureusement, le résultat n’est pas trop mal.

Le navigateur alternatif Opera n’est certainement pas le plus rapide en ce qui concerne son développement. Si Mac OS 9 peut déjà l’utiliser, OS X l’attend toujours en version finale : on doit se contenter d’une bêta 4. Heureusement, cette nouvelle bêta nous laisse espérer une excellente version finale. Même si ce n’est qu’une carbonisation, elle est parfaitement réalisée car, à l’utilisation, on se rend rapidement compte que l’application est très bien optimisée. Ce que l’on peut mettre en lumière en faisant une comparaison simple avec IE 5.1. Que ce soit dans le lancement de l’application, dans les déplacements des fenêtres ou dans les chargements de pages Web, Opera surclasse son concurrent Microsoft. Certains diront qu’il est difficile de faire plus lent qu’Internet Explorer 5.1 ! Un exemple termine de nous convaincre : les menus. Quand on se déplace dans les différents menus de l’application, Opera est très réactif et surtout, on n’est jamais ralenti. Alors que sous IE 5.1, le passage d’un menu à un autre est plus saccadé, souvent preuve d’une mauvaise optimisation du code. Le moteur graphique de rendu HTML semble un peu plus rapide et performant que celui de Microsoft. Et ce qui ne gâche rien, l’interface utilisateur est plutôt sympathique et fonctionnelle.

Il n’y a aucune réelle nouveauté dans cette bêta 4 hormis la prise en compte des souris équipées de molette. Les développeurs ont, par contre, corrigé un grand nombre de bogues dont ceux concernant la compatibilité du plug-in QuickTime. Pour les prochaines versions, on attend les supports d’Unicode, de Java et le mode plein écran. La version finale promet, mais elle promet depuis bien longtemps.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur