Opera s’offre une protection anti-phishing

Cloud
Information - news

La toute dernière version du navigateur est enrichie d’une protection en
temps réel contre la fraude et les attaques par phishing.

L’éditeur Opera Software vient de dévoiler hier la nouvelle version de son navigateur Web enrichie d’une protection en temps réel contre la fraude et les menaces de phishing.

La fonction Fraud Protection du navgateur s’appuie sur la technologie du fournisseur de certificats numériques GeoTrust ainsi que celle du centre d’informations collaboratif PhishTank qui collecte des données et des informations relatives au phishing sur Internet. Fraud Protection est désormais disponible dans la toute dernière version du navigateur Opera 9.1.

“La clé d’une protection efficace contre le phishing réside dans la rapidité et la réactivité”, a déclaré l’expert en sécurité Bruce Schneier, par ailleurs directeur technique chez BT Counterpane. ” La fonction Fraud Protection du navigateur Opera agit à deux niveaux en offrant à l’utilisateur une protection anti-phishing en temps réel tout en identifiant quasiment immédiatement tous les sites douteux.”

Selon PhishTank, plus de 9 628 attaques par phishing uniques ont été recensées au cours du seul mois de novembre.

La technologie PhishTank, édité par l’OpenDNS et par les membres de la communauté, permet à quiconque de soumettre, vérifier, contrôler et partager ouvertement des données de phishing.

Le libre accès à PhishTank de même que l’utilisation de ses données dans le navigateur Opera a vocation à encourager le partage des informations tout en luttant plus efficacement contre les attaques par phishing.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 19 décembre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur