Opera sync visé par des pirates : appel à la vigilance

AuthentificationRisquesSécurité
opera-sync-piratage
4 13

Après une intrusion sur les serveurs d’Opera sync, les utilisateurs du service de synchronisation des données du navigateur Internet sont priés de changer de mot de passe.

La semaine dernière, Opera Software a détecté une intrusion sur les serveurs de synchronisation de données du navigateur Internet éponyme d’origine norvégienne. L’assaut via Opera sync a été « bloqué rapidement », assure l’équipe en charge de la sécurité. Mais les utilisateurs sont invités à changer leur mot de passe. Tout en réinitialisant les codes d’accès des sites tiers bénéficiant d’une synchronisation avec ce service.

Opera précise le contexte dans une contribution blog en date du 26 août. « Bien que nous stockons uniquement des mots de passe chiffrées pour la synchronisation et que nous procédions à leur hachage et salage pour l’authentification dans le système, nous avons réinitialisé tous les mots de passe des comptes passwords par précaution.

Selon Silicon.fr, sur une base de 350 millions d’utilisateurs d’Opera recensés (qui utilisent essentiellement le navigateur via des terminaux mobiles), moins de 0,5 % utiliserait Opera Sync. Ce qui correspondrait à une proportion de 1,7 million d’internautes éventuellement touchés par un vol de données.

La société norvégienne présente Opera sync comme un moyen de « permuter entre plusieurs ordinateurs et smartphones ». La fonction permet d’éviter perdre la trace d’une page Web intéressante en changeant de terminaux. « Apprenez comment synchroniser les favoris, les sites préférés en accès rapide et les onglets pour conserver les informations de navigation importantes à portée de main dans Opera ! »

(Crédit photo : Opera Software)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur