Oppo F1 : un smartphone « selfie » à un prix flash

MobilitéSmartphones
1 1

Oppo part à la conquête du milieu de gamme avec l’Oppo F1, un smartphone orienté selfie avec un rapport qualité/prix bluffant.

Oppo étoffe sa gamme de smartphones avec l’Oppo F1 décrit par le fabricant chinois comme « Selfie Expert ».

Nombreux sont en effet les fabricants de smartphones à surfer sur la mode des selfies, ces auto-portraits saisis avec la caméra frontale du terminal. Asus a décliné son ZenFone en ZenFone Selfie.

Au tour donc d’Oppo de faire la part belle à l’APN frontal adossé ici à un capteur numérique de 8 mégapixels (1/4 de pouce de côté). Il dispose d’une ouverture à f/2.0, ce qui avec la surface plus importante du capteur permet de saisir des selfies lorsque la lumière vient à manquer, précise le fabricant. Il est ainsi 30% plus « lumineux » qu’un APN avec capteur de 5 mégapixels.

Il est associé à la fonctionnalité Screen Flash d’Oppo qui permet d’utiliser l’écran comme flash.

Oppo l’a doublé d’un second APN disposé au dos et doté d’un capteur de 13 mégapixels.

L’esthétique n’est pas en reste avec un châssis en métal épais de seulement 7,25 mm et des angles arrondis, dans un ensemble qui n’est pas sans rappeler les lignes des derniers iPhone.

L’Oppo F1 est aussi équipé d’un écran de 5 pouces affichant une chiche définition HD (1280 par 720 pixels), ce qui se traduit par une résolution d’affichage de 294 ppp (pixels par pouce).

S’agissant d’un terminal de milieu de gamme, Oppo a logiquement opté pour le SoC (System on Chip) Snapdragon 616 (référencé MASM8939) de Qualcomm qui intègre la solution graphique Adreno 405 et un processeur à 8 coeurs 64 bits.

Il est associé à 3 Go de mémoire vive, tandis que le stockage est assuré par 16 Go de mémoire flash interne. Cette capacité peut toutefois être étendue grâce à une carte microSD (d’une taille maximale de 128 Go).

Oppo_F1_b

Concernant le volet connectivité cellulaire, l’Oppo F1 supporte la 4G LTE (bandes 1/3/5/7/8/20/28) dans sa mouture dite « internationale ».

A noter le support de la bande 20 (des 800 MHz) parfois non supportée par les modems de certains terminaux chinois (cas du Meizu MX5). Il dispose par ailleurs de deux emplacements pour carte SIM (une microSIM et une nanoSIM).

Sur l’autel du tarif, Oppo a sacrifié certains aspects de la connectivité. On ne trouve ainsi pas de support du NFC, ni du Wi-Fi ac.

Comme à son accoutumée, Oppo exploite son interface maison ColorOS. Déclinée dans sa mouture 2.1 (nouvelle version de sa surcouche dévoilée en mai 2015), elle repose sur Android 5.1 Lollipop.

L’Oppo F1 peut être pré-commandé en Europe (en France notamment) au tarif de 229 euros.

Les fabricants chinois rivalisent en termes de rapport qualité prix en proposant des terminaux toujours mieux équipés à des tarifs toujours plus bas, sans sacrifier la finition et le design.

A ce petit jeu, Xiaomi a frappé fort avec le Redmi 3 récemment annoncé et proposé à moins de 100 euros.

(Crédit photo : @Oppo)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur