Optimisation des applications sous puces multi-cœurs : Intel s’offre RapidMind

Cloud

Intel met la main sur RapidMind, un éditeur canadien spécialisé dans l’élaboration d’outils permettant l’optimisation des programmes pour les processeurs multi-cœurs.

Malgré la crise, Intel poursuit sa croissance externe, en mettant la main sur RapidMind, un éditeur qui propose des solutions d’amélioration des codes des applications pour les nouvelles architectures multi-cœurs. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

La firme canadienne a notamment créé une plate-forme permettant à des développeurs de mieux tirer parti des capacités des processeurs d’Intel ou d’AMD et des puces graphiques comme celles de Nvidia. Intel compte utiliser les outils de RapidMind en les associant à son modèle de programmation Ct visant à paralléliser les applications sans avoir réellement besoin de se modifier le code.

Le fondeur de Santa Clara a déjà développé plusieurs outils destinés à optimiser les performances des applications tournant sous des processeurs multi-cœurs. Grâce au rachat de RapidMind, Intel développe de nouvelles synergies : coupler ses plates-formes à des applications élaborées pour exploiter au mieux les capacités de ses processeurs.

Intel semble avoir amorcé une nouvelle phase, où le maître-mot reste la complémentarité. En juin dernier, le fondeur avait ajouté à son portefeuille l’éditeur Wind River Systems, spécialiste des logiciels dans les systèmes embarqués ou terminaux nomades, pour 884 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur