Oracle e-Business Suite se dote de l’accès distant

Mobilité

Le groupe informatique américain Oracle développe une fonction d’accès distant pour son application e-Business Suite. L’intérêt est bien sûr de pouvoir se connecter de n’importe où à la base d’information de l’entreprise. Par ailleurs, la société poursuit son ambition de développer des solutions faisant appel à la reconnaissance vocale.

Le géant des bases de données, Oracle, dote sa gamme e-Business Suite d’un accès distant. Déjà accessible depuis un navigateur Web, l’application le sera désormais aussi via un téléphone mobile ou un PDA. Cette fonction revêt un caractère important notamment pour les populations nomades ayant besoin de garder un contact avec l’entreprise. e-Business Suite 11 regroupe en effet l’ensemble des processus métier de l’entreprise, à savoir la gestion de la relation client, la gestion interne, le Supply chain management.

Oracle e-Business Suite s’appuie sur les fonctionnalités “sans-fil” intégrées à Oracle 9i Application Server (Oracle 9i AS, voir édition du 15 juin 2001) pour permettre un accès mobile aux applications clés de l’entreprise. La solution est gratuite. Oracle en effet ne prévoit pas de commercialiser cette nouvelle brique indépendamment de sa suite e-Business. En 2002, l’accès distant sera étendu à d’autres fonctionnalité d’e-Business Suite comme la gestion de la trésorerie, les ressources humaines ou encore le pilotage stratégique et opérationnel.

Prochaine étape, la reconnaissance vocale

En intégrant cet accès distant, Oracle espère bien développer à terme une nouvelle technologie : la reconnaissance vocale. L’intégration de la reconnaissance vocale devrait faciliter la consultation d’informations et par conséquent rendre l’accès distant plus performant. Il y a quelques jours, Oracle annonçait qu’il comptait intégrer une brique de reconnaissance vocale au sein d’Oracle 9i AS. La solution qui s’articule entre la base de donnée Internet Oracle 9i et les outils de développement Oracle Developper Suite, donnerait accès, avec des temps de réponse réduits, à différentes sources d’information et à toute application depuis un navigateur Internet, un terminal portable ou encore depuis un téléphone… La solution devrait être disponible d’ici à la fin de l’année. Pour proposer cette brique supplémentaire, Oracle annonce avoir travaillé conjointement avec huit sociétés dont Nuance, SpeechWorks, General Magic, Intel ou encore Verascape et VoiceGenie…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur