Oracle embarque Internet dans les voitures

Cloud
Information - news

Le numéro un des bases de données, Oracle, poursuit son engagement vers l’Internet mobile. Il vient de s’associer à Wingcast, un spécialiste des technologies de communication sans fil, afin d’équiper les voitures d’une connexion à Internet.

Oracle semble croire à l’Internet mobile, un secteur considéré par certains comme la prochaine révolution d’Internet. En fait, le numéro un des bases de données s’est véritablement engagé sur cette voie depuis quelque temps déjà. C’était déjà le cas avec Portal-to-Go, une plate-forme logicielle écrite en Java qui traduit les données sources en XML et permet de rendre accessible une base de données depuis n’importe quel terminal Internet, et même depuis un téléphone fixe classique à reconnaissance vocale. Cet environnement de développement d’applications mobiles, rebaptisé aujourd’hui Oracle Mobile Online Studio, s’appuie notamment sur le serveur applicatif Oracle 9i Application Server Wireless. La société de Larry Ellison a en outre passé des partenariats avec le constructeur de téléphonie mobile Motorola. Grâce à cette alliance, les deux sociétés ont mis au point MobileBlueprint, qui se veut une référence pour l’Internet mobile basé sur les standards Wap, VoiceXML, SyncML et Bluetooth.

Des voitures équipées dans moins d’un an

Aujourd’hui, Oracle poursuit dans l’Internet mobile en s’associant avec un spécialiste des technologies de communications sans fil, Wingcast. Le but ? Rien de moins que d’équiper les voitures de connexions Internet. Un marché énorme qui s’adresse à la fois à la famille et aux professionnels sans cesse en déplacement. Wingcast, joint-venture entre le constructeur Ford et Qualcomm, annonce d’ores et déjà que dans moins d’un an, les voitures de marques Ford et Nissan seront équipées de connexion Internet aux Etats-Unis. L’offre sera basée sur les réseaux de communication sans fil existants pour permettre aux automobilistes non seulement d’accéder au Web, mais également d’être localisés grâce à la technologie par satellite GPS. Par ailleurs, cette technologie permettra d’accéder à une nouvelle génération de services télématiques reposant, pour beaucoup, sur la reconnaissance vocale. Selon Oracle, les services annoncés permettront aux utilisateurs d’avoir accès à tout moment à des applications ludiques ou professionnelles à travers tout type d’objet portable (PDA, téléphone…).

L’accord prévoit dans l’immédiat la création d’un centre de développement accéléré à San Diego qui permettra de développer, de tester et d’implémenter la prochaine génération de services télématiques embarqués. Ces services reposeront en partie sur la technologie Oracle avec Oracle9i Application Server Wireless et Oracle9i, son nouveau serveur de bases de données optimisé pour Internet (voir édition du 15 juin 2001).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur