Oracle envisage de donner ses logiciels

Régulations

Selon Ray Lane, le Pdg d’Oracle, dans cinq ans, les sociétés comme la sienne devront donner leur logiciel gratuitement afin de gagner de l’argent sur les services qui les accompagnent.

Il ne faudra peut-être plus payer à l’avenir pour acquérir les logiciels d’Oracle si l’on en croit Ray Lane, le Pdg de la société. Actuellement, les ventes de licences de logiciels représentent entre 50 et 60% du chiffres d’affaires du spécialiste des bases de données. Environ 15 % proviennent du support technique et entre 30 et 35 % correspondent aux services ?majoritairement du consulting et un peu de formation.

Selon Lane, d’ici cinq ans, la répartition va complètement s’inverser. “Nous pensons que les licences des logiciels seront complètement gratuites d’ici 5 à 10 ans et que les services seront notre gagne-pain. Aujourd’hui, si Wall Street nous laissait leur donner nos logiciels à condition que nous leur fournissions nos services, nous le ferions,” affirme-t-il. Selon lui, il faut voir les applications comme une partie intégrante des services et dans cette perspective la croissance du chiffre d’affaires pourra être très importante.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur