Oracle et IBM standardisent le datawarehousing

Régulations

Plusieurs éditeurs dont Oracle, IBM, Unisys et Hyperion travaillent ensemble à un nouveau standard qui facilitera l’échange d’informations entre bases de données décisionnelles. Reposant sur le XML, ce format devrait être intégré dans les solutions de datawarehousing à partir de l’année prochaine.

Oracle, IBM et plusieurs autres spécialistes du datawarehouse ont formé une alliance pour développer des standards permettant aux logiciels disponibles sur le marché d’échanger plus facilement leurs informations. Cette initiative, qui rassemble aussi Unisys, NCR, Hyperion, UBS AG, Genesis Developpment et Dimension EDI exploite le format baptisé CWMI, pour Common Warehouse Metadata Interchange. Il doit être prochainement soumis à l’avis de l’organisme OMG (Object Management Group). Une version revue et corrigée devrait être publiée en fin d’année, avec une ratification finale au début 2000.

Le standard CWMI exploite le langage XML (Extensible Markup Language) et apportera aux développeurs un jeu d’interfaces API qui facilitera l’extraction et l’échange de metadonnées entre plusieurs logiciels spécialisés dans le datawarehouse et l’intelligence économique. L’alliance qui développe ce format explique que les logiciels actuellement disponibles pour créer des bases de données décisionnelles reposent sur des formats propriétaires, ce qui les empêche d’interagir facilement. Michael Howard, vice-président de la division datawarehouse d’Oracle, explique que les spécifications du CWMI sont le fruit d’un an d’efforts. “Les avantages de CWMI sont tellement significatifs qu’ils ont contraint concurrents et partenaires à se réunir pour créer un langage commun”, résume Michael Howard.

Pour en savoir plus :

* http://www.oracle.com

* http://www.hyperion.com/

* http://www.unisys.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur