Oracle fait migrer la logistique sur le Web

Cloud

Oracle fait son entrée dans le domaine de la logistique étendue avec une solution au nom étiré : Advanced Planning and Scheduling Solution for E-Business. Plus sommairement surnommée APS (c’est le nom générique qui désigne tous les outils de la logistique?). Cette solution paraît significative de la volonté d’Oracle de devancer SAP et Manugistics qui cherchent à faire migrer leurs applications sur Internet.

APS veut optimiser les processus d’e-business au travers de la planification et de l’organisation de la logistique étendue via Internet. Et permet aux entreprises de collaborer en ligne avec leurs partenaires pour optimiser les ressources, réduire les listes d’inventaires. Cette solution permettra aussi de renforcer les exigences pour obtenir les meilleurs prix en utilisant les enchères en ligne, comme d’accroître la qualité de service et réduire les délais de livraison. Avec cet outil “transversal” (à tous les secteurs) Oracle veut coller aux nouvelles pratiques d’affaires en ligne comme celles des places de marchés virtuelles B to B (voir édition du 12 avril 2000). Par ailleurs, APS offre des fonctions pour améliorer la qualité des projets, supporter toutes les méthodes de production, mettre en phase les actions avec les objectifs stratégiques, etc. “Cette solution interface le monde de l’Internet et de l’EDI en utilisant ANX et ENX, les dernières normes de l’EDI sur Internet pour l’Europe” explique Jean Jacques Triboulet, Oracle France. “APS s’appuie sur une méthodologie de GPAO – Gestion de production assistée par ordinateur – pour accepter toutes les méthodes, qu’il s’agisse de fabrication discrète, de travail à la commande, de travail sur le stock, etc.” poursuit-il. Et offre, par ailleurs, des fonctions de simulation pour réduire les stocks comme les délais d’attente des clients. APS d’Oracle permet de planifier des actions tout au long de la chaîne logistique étendue en vue d’optimiser les ressources et réduire les délais entre chaque action. Pour ce faire, elle intègre les fournisseurs, les clients et les partenaires stratégiques dans le processus d’organisation en permettant le partage de l’information critique (prévisions de vente, inventaire des stocks, projets exceptionnels, etc.) au niveau mondial et en temps réel, via le navigateur standard.Les clients des versions 10.7 et 11 d’Oracle Release implémenteront APS en moins d’une journée. Supportant tous les processus de production, APS est compatible avec tous les environnement de production. Et promet aussi des prévisions et des programmes de production via Internet pour répondre à des appels d’offre instantané… Contrairement aux autres systèmes de planification, Oracle APS utilise un modèle unique de données pour générer rapidement un programme global unique contenant tous les niveaux de planification. Et assure la synchronisation des données et des plans. Enfin, Oracle France glisse que sa solution bénéficie des dernières briques technologiques d’Ilog, le leader incontesté de l’APS, et que Oracle APS sera disponible à la fin du mois d’avril, en même temps que la suite d’e-business Applications 11i. Toutefois aucun tarif n’est communiqué.Pour en savoir plus : Suite Advanced Planning and Scheduling


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur