Oracle France : Harry Zarrouk a pris les fonctions de Country Leader

ManagementNominationsRessources humaines
harry-zarrouk-oracle-france
5 82

En charge des offres d’infrastructures cloud, Harry Zarouk dirige désormais Oracle France. Une nomination qui survient dans une période difficile en termes de RH.

Le top management d’Oracle France bouge dans le courant de l’été. Harry Zarrouk a pris les fonctions de Country Leader & Cloud Infrastructure France Sales Leader chez Oracle France. Sa nomination pour diriger la filiale française de l’éditeur a été confirmée vendredi par un porte-parole de l’éditeur. Sans apporter de précisions supplémentaires sur le contexte.

En poste chez Oracle France depuis janvier 2012, Harry Zarrouk supervisait jusqu’ici la commercialisation des offres d’infrastructures cloud. En janvier dernier, il était notamment intervenu lors des Partner Days à Paris, un rendez-vous IT avec l’écosystème de partenaires de distribution des solutions Oracle suivie par ChannelBiz.

Le compte LinkedIn de l’intéressé confirme également les nouvelles fonctions prises. Selon nos informations, son prédécesseur Richard Frajnd, qui occupait les fonctions de VP Technologies et Directeur d’Oracle France, aurait quitté la société.

Avant d’entrer chez Oracle, Harry Zarrouk avait supervisé le lancement des activités en Europe du Sud de Pillar Data Systems, un fournisseur américain de solutions de stockage racheté en 2011 par…Oracle.

Le cloud constitue un segment technologique qui monte en puissance au sein du business d’Oracle après une approche initiale balbutiante sous l’ère du fondateur Larry Ellison.

Gestion RH : passage difficile

Parallèlement, la nomination de Harry Zarrouk intervient à un moment difficile en termes de gestion des ressources humaines au sein d’Oracle France. On évoque un futur plan de licenciements parmi les syndicats.

Ainsi, début juillet, la section CGC de la branche française de l’éditeur évoquait sur son blog « le choc d’un nouveau PSE, PSE motivé selon la Corp par la stratégie de transformation vers le Cloud ».

Tout en poursuivant : « Au vue des excellents résultats de la filiale française les salariés devraient partir en vacances avec à l’esprit la satisfaction du travail accompli, et bien non ! Pour beaucoup d’entre nous, c’est la boule au ventre que les vacances vont se dérouler (ou pas) avec des échéances et des décisions à prendre. »

Un article de Channelnews.fr remontant à octobre 2015 mentionnait la suppression de 224 postes au sein de la filiale française d’Oracle dans le cadre d’un plan de restructuration. « Sur un effectif estimé à 1800 personnes, cela représente plus de 12% des emplois de la filiale », précisait le média. Il s’agirait donc d’une deuxième vague de licenciements à venir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur