Oracle lance la nouvelle version de PeopleSoft Enterprise CRM

Cloud

La neuvième déclinaison du logiciel est adaptée du marché du mobile et cible
les entreprises financières et télécoms.

Oracle vient de lancer la version 9 de PeopleSoft Enterprise CRM. Elle inclut des applications spécifiques dédiées aux services financiers et aux entreprises de télécommunication et intègre des améliorations en termes de productivité et d’utilisation.

Le logiciel de gestion de relation client améliore la gestion de la commande et du service pour le marché du mobile. L’outil intègre un certain nombre de fonctionnalités adaptées comme la portabilité du numéro de mobile, le vol ou la perte de mobiles ou encore la création d’un compte pré-payé.

Appliquée au marché des services financiers, la nouvelle version de PeopleSoft Enterprise CRM prévoit des supports pour des process comme la création d’un compte financier, et des services web pour les remote portlets (WSRP), le portlet étant un objet relatif au contenu apparaissant dans un bloc sur une page Web.

La nouvelle version de l’outil s’est renforcée en matière d’ergonomie, une opération pouvant dès lors se dérouler en moins de clics et de transfert de pages. Autres fonctionnalités : l’enregistrement automatique des recherches récentes ou encore l’auto-génération de texte communément tapé à partir de mots- clés.

En harmonie avec le projet “Fusion Application”

L’outil intègre également Oracle Fusion Middleware et PeopleTools 8.48, constituant une plate-forme Oracle capable de gérer différentes technologies et applications. D’autres technologies sont incorporées au logiciel, comme des services Web étendus, Oracle XML Publisher et Oracle PEL Process Manager. Ces technologies permettent d’intégrer plus facilement des applications tierces, de faire fonctionner des process d’entreprise standardisés, ou encore de déployer de nouvelles applications et des process d’entreprise à partir de systèmes hétérogènes.

Oracle PeopleSoft Enterprise CRM s’inscrit dans le cadre du projet ” Fusion Applications” d’Oracle visant à réunir ses propres applications et celles récemment acquises. Les solutions historiques sont conservées d’un côté et un modèle “hybride” (applications sur sites et en mode ASP) apparaît de l’autre (voir édition du 22 juin 2006).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur