Oracle propose une base de données gratuite aux développeurs

Cloud

L’éditeur américain de logiciels propose Oracle Database XE, un outil d’entrée de gamme, à télécharger sur son site.

Est-ce une réplique pour couper l’herbe sous le pied à la version 5.0 de MySQL (voir édition du 25 octobre 2005) ? Oracle vient d’annoncer une version bêta d’Oracle Database 10g Express Edition (Oracle Database XE) en accès gratuit. La base de données est téléchargeable sur le site Internet de l’éditeur américain.

Cette nouvelle édition en libre accès est destinée aux développeurs, aux administrateurs de bases de données et aux étudiants qui souhaitent élaborer leur propre application. Elle peut également être exploitée par des éditeurs de logiciels indépendants et des vendeurs de matériels en vue d’une distribution ou d’une intégration dans un produit tiers.

Des partenaires d’Oracle, comme Novell ou Red Hat, distribuent déjà Oracle Database XE par leurs propres canaux. Naturellement, cette offre est assortie de termes, conditions et restrictions spécifiques pour éviter d’empiéter sur les activités commerciales d’Oracle.

“Compatibilité totale”

Selon l’éditeur, Oracle Database XE, qui s’appuie sur le code d’Oracle Database 10g Version 2, assure une “compatibilité totale” avec les produits de la famille Oracle Database, c’est-à-dire Oracle Standard Edition One, Oracle Standard Edition et Oracle Enterprise Edition.

Oracle Database XE fournit les mêmes interfaces SQL et PL/SQL que celles proposées par les autres versions d’Oracle Database 10g. Par exemple, le support complet du developpement et du deploiement est disponible pour les developpeurs Java, .NET, PHP et Windows. Enfin, Oracle Database XE est disponible sur les systemes d’exploitation 32 bits Linux et Windows.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur