Oracle Sales Online, la CRM gratuite d’Oracle

Mobilité

Oracle lance Oraclesalesonline.com, son service gratuit de CRM. D’après la firme de Redwood, le portail explose déjà avec près de 400 clients en live. En accès libre à toutes les entreprises et sans limitation du nombre d’utilisateurs, ce service en ligne intervient, on s’en doute, pour développer le positionnement d’Oracle sur le marché de la relation client.

Les grandes tendances du marché sont à la dématérialisation et la CRM ; Oracle le sait bien. Avec Oraclesalesonline.com, son service gratuit de gestion automatique des forces de ventes, Oracle propose à toute entreprise d’accéder gracieusement à une grande partie des fonctionnalités de 11i, sa suite d’e-business. Et cela, bien sûr, sans investir dans des logiciels, ni dans le matériel. Un simple navigateur assorti d’une inscription suffit pour bénéficier des largesses du portail… Selon le géant de la base de données, 400 entreprises ? des grands comptes et des PME-PMI répartis dans 15 pays ? ont déjà adopté OracleSalesOnline.com. Un coup dur pour Siebel  ;? Vrai que le spécialiste de la relation client voit son territoire privilégié attaqué depuis le Web.

L’offre OracleSalesOnline.com vise les entreprises de toutes tailles. Mais parmi celles qu’Oracle désire capturer, on retiendra surtout les start-up classées au “Fortune 500”, le top 500 du magazine économique Fortune. Parmi les utilisateurs d’OracleSalesOnline.com, on ne compte pour le moment que des clients anglo-saxons tels Acrossworld Communications, Businesshere.com, C3 Communications, Enterprise Rent a Car, Financial Finesse, Harris Interactive, etc. Pourtant, Carole Muller, directrice Marketing chez Oracle en France, explique que ce service est disponible pour tous les pays. Et ajoute : “Pour le moment en version anglaise, OracleSalesOnline.com travaille en multi-devises. La version en langue française arrive en 2001. Dans un premier temps, une partie des fonctionnalités de CRM de 11i est en accès gratuit, le seul service payant étant la gestion de frais de déplacements et de dépenses en mode “pay per use” (“payer à la consommation”). Plus tard, Oracle étendra ce service en ligne à la motivation des forces de vente et aux activités liées au marketing et aux services”.

Conçu pour gérer une force de vente de 50 à 500 représentants, OracleSalesOnline.com est donc utilisable par tous les membres d’une communauté commerciale pour gérer le processus de vente, faire des prévisions et “traquer” les données clients au niveau mondial. Mark Barrenechea, vice-président senior de la division CRM d’Oracle, affirme : “Avec OracleSalesOnline.com, les entreprises effectuent plus facilement leur transformation vers l’e-business”. Mais, en point d’orgue de cette distribution dématérialisée de produits, Larry Ellison, le patron d’Oracle rêve peut-être aussi de transformer Salesforces.com, la start-up spécialisée sur la CRM de Tom Siebel, en flop ?

Pour en savoir plus :

OracleSalesOnline


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur