Oracle se lance dans la gestion des événements

Cloud

Cette nouvelle suite middleware se veut complémentaire de son architecture orientée services ou SOA.

Oracle vient de dévoiler une suite middleware de gestion des événements. Baptisée Event-Driven Architecture Suite (EDA Suite), elle permettra aux utilisateurs de détecter et d’identifier des événements pour les analyser et y répondre en temps réel, l’objectif étant de faciliter le déploiement et la gestion d’applications sensibles aux événements. Concrètement, ce système aidera les applications à répondre aux messages qui leur sont transmis par d’autres outils.

La suite EDA réunit plusieurs éléments existants du middleware Oracle Fusion. Elle s’appuie, tout dabord, sur le bus d’entreprise Oracle ESB (Enterprise Service Bus) pour collecter les événements et les redistribuer vers les différents outils. L’application de supervision Oracle BAM (Business Activity Monitoring) autorise ensuite l’analyse des données recueillies. Un moteur de règles métiers Oracle Business Rules déclenche alors des processus spécifiques lorsque certains événements sont détectés. Enfin, une solution de RFID (Radio Frequency Identification ou identification par ondes radio) est incluse: Oracle Sensor Edge Server. Elle facilite la capture de données provenant de capteurs physiques et de puces RFID.

Le groupe affirme que sa suite répondra aux exigences d’entreprises opérant dans différents secteurs verticaux, comme la finance, la bourse, les télécommunications, la distribution ou l’industrie. Les distributeurs pourront, par exemple, l’utiliser pour optimiser la gestion de leurs inventaires de stocks, en utilisant la RFID. Les groupes industriels pourront quant à elles s’appuyer sur cette solution pour gérer leur logistique ou leurs relations avec les fournisseurs.

Elément clé de l’architecture “SOA 2.0”

EDA s’inscrit dans ce que l’éditeur définit comme le “SOA 2.0”, à savoir une architecture orientée services de nouvelle génération dans laquelle sont définis les liens qui unissent les événements et les services. Ce nouveau “concept” est censé réunir le SOA (architectures facilitant l’interopérabilité des applications via des web services standardisés) et les EDA (architectures guidées par les événements).

La suite est compatible avec des serveurs d’application concurrents, dont ceux de BEA, IBM et JBoss. Elle fonctionne également avec les bus de messagerie Oracle Advanced Queuing, SonicMQ, Tibco Enterprise JMS et WebSphereMQ.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur