Oracle simplifie son environnement de développement

Cloud

Après son serveur d’applications, Oracle livre une nouvelle version de son environnement de développement. Sans surprise, il est placé sous le signe du grid computing et des services Web.

Oracle sort JDeveloper 10g, la nouvelle version de son environnement de développement d’applications Java et de services Web. Comme toute son offre produit, il est affublé de l’extension 10g, pour grid computing. Cela signifie qu’une application développée avec JDeveloper peut fonctionner tout aussi bien avec une architecture de grille de calcul, sans avoir à la réécrire ou à l’adapter. L’éditeur met également en avant son nouveau framework appelé Application Development Framework (ADF), qui est conçu comme un module complémentaire à son serveur d’applications (voir édition du 15 décembre 2003). Comme tous les fournisseurs de serveurs d’applications J2EE, tels que BEA Systems ou IBM, Oracle en a amélioré l’ergonomie, notamment par le truchement d’interfaces graphiques. Ainsi, selon Oracle, ADF est utilisable par des personnes ne connaissant pas Java. Les interfaces graphiques leur permettent de décrire la logique métier d’une application, les flux de données entre les composants applicatifs, selon les principes des architectures dites SOA (services oriented architectures).

Gagner la confiance des développeurs

ADF facilite également le développement de services Web et vérifie leur conformité avec la spécification Web Services Interoperability Organization Basic Profile 1.0, laquelle garantit leur interopérabilité. L’enjeu de JDeveloper 10g est de renforcer la position d’Oracle sur le marché des serveurs d’applications J2EE face aux deux leaders que sont IBM et BEA. En effet, diffuser un environnement de développement auprès de la communauté des développeurs Java a toutes les chances d’entraîner des ventes complémentaires de serveurs d’applications Java, de portails, de plates-formes d’intégration ou de bases de données. Selon le Meta Group, les parts de marché respectives d’IBM, de BEA Systems et d’Oracle sont de 35 %, 25 % et près de 20 %. Une version de test d’Oracle JDeveloper 10g peut être téléchargée gratuitement, tandis que le produit complet est disponible au prix de 995 dollars par utilisateur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur