Oracle Startup Cloud Accelerator : « Il n’y a pas d’équivalent » selon Tilkee

CloudEntrepriseStart-up
thimotee-saumet-tilkee

Oracle importe son programme Startup Cloud Accelerator en France avec six lauréats pour démarrer, dont Tilkee qui explique les atouts du dispositif.

Le programme Oracle Startup Cloud Accelerator émerge en France avec une première promotion de six jeunes pousses. Ce cycle d’accompagnement personnalisé va s’échelonner sur une période de six mois.

En collaboration avec F6S (un vivier de fondateurs de start-up), Oracle Startup Cloud Accelerator est déjà déployé dans d’autres carrefours d’innovation comme Bangalore, Delhi-NCR, Mumbai (Inde), Bristol (Royaume-Uni), São Paulo (Brésil), Singapour et Tel Aviv (Israël).

En France, Oracle exploite déjà depuis 2015 un autre programme dédié aux start-up – We love startups – avec une soixantaine de jeunes pousses dans la boucle.

Cette fois-ci, avec Oracle Startup Cloud Accelerator (piloté en France par Dominique van Deth), on parle d’un club VIP avec l’accompagnement d’experts techniques et métiers de l’éditeur, l’accès aux technologies « maison » avec des crédits cloud gratuits, un espace de travail collaboratif et un accès à son écosystème (clients, partenaires et investisseurs).

« Nous avons déjà commencé à avancer en réunissant les startups, plusieurs de nos clients et les équipes de développement des produits Oracle », évoque Reggie Bradford, Senior Vice President, Startup Ecosystem and Accelerator du groupe Oracle, cité dans le communiqué.

La liste des six start-up viennent d’être dévoilées : Dial-Once (relation client en mode omnicanal), 1Check (digitalisation des services hôteliers et touristiques), OuiTeam (plateforme RH pour gérer les détachements de personnels internes entre sites d’une entreprise), Shippeo (supply chain géré en temps réel), Weblib (solutions digitales pour connecter, cibler et étendre l’expérience en magasin et en ligne) et Tilkee (outil d’optimisation des contacts et des prospects en mode cloud pour les commerciaux).

Cette dernière start-up est déjà membre du programme Oracle PartnerNetwork, est une solution intelligente de conversion des leads pour le CRM.

Le « mentoring poussé » et l’accès aux clients d’Oracle appréciés

Lors d’un entretien téléphonique organisé lundi après-midi, Timothée Saumet, co-fondateur de Tilkee qui occupe les fonctions de CTO, a évoqué les principaux avantages d’intégrer un tel programme .

« Nous faisons le tour des clients d’Oracle, ce qui nous intéresse particulièrement alors que nous sommes en train de nous implanter au Royaume-Uni et en Allemagne », évoque le start-upper.

Auparavant, Tilkee avait tenté de pénétrer le marché américain mais, finalement, la priorité a été redonnée au développement européen et à la rentabilité des activités en France.

A travers cet appui d’Oracle, Timothée Saumet apprécie aussi la possibilité de pousser l’intégration de Tilkee dans les produits phares de CRM et de marketing automation de l’éditeur américain et le « mentoring poussé » avec plusieurs experts « maison ».

A ce stade précoce du programme Oracle Startup Cloud Accelerator, on ne parle de soutiens financiers avec prise de participation dans le capital de la start-up. Mais, à moyen terme avec une collaboration pouvant s’étendre sur trois ans, cette option de financement n’est pas exclue. 

Tilkee connaît bien l’univers des plateformes cloud en exploitant simultanément les ressources d’Amazon Web Services, celles d’Heroku et de Microsoft Azure.

La start-up avait auparavant frappé à la porte de Microsoft pour intégrer le réseau de start-up BizSpark Plus chez Microsoft mais, avec Oracle Startup Cloud Accelerator, Timothée Saumet estime « qu’il n’y a pas d’équivalent ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur