Oracle-Sun : le créateur de MySQL appelle la communauté du libre à bloquer le rachat

Cloud

Michael “Monty” Widenius a lancé une pétition mondiale pour bloquer le rapprochement Oracle-Sun, percevant un “conflit d’intérêt” avec son bébé MySQL, le SGBD open source.

“Si Oracle rachète MySQL comme entité de Sun, les utilisateurs de bases de données vont payer l’addition”, peut-on lire en guise d’introduction sur Helpmysql.org.

Alors que la Commission européenne doit trancher d’ici fin janvier sur le rapprochement entre Oracle et Sun Microsystems (déjà validé par les autorités de régulation aux Etats-Unis), un front de contestation contre ce rachat se constitue au niveau monde à propos de MySQL.

En cas de confirmation de la méga-opération de croissance externe, le système de gestion de base de données open source (propriété de Sun) est susceptible de basculer dans le camp Oracle (qui exploite de son côté des technologies propriétaires de base de données. Ce qui provoque quelques remous dans la communauté du libre.

Ainsi, Michael “Monty” Widenius, le créateur de la base de données MySQL, vient de lancer “une campagne mondiale d’information” et une pétition en ligne pour s’opposer au rachat de MySQL par Oracle. Il existe une version française du site de contestation (traduit en vingt langues).

Les premiers résultats de cette campagne de lobbying ont été présentés à la Commission européenne en début de semaine mais aussi à certaines agences gouvernementales anti-trust ou les Parlements des Etats membres de l’Union européenne.

Sur la pétition figurent 14 000 signatures (au 4 janvier). 5000 développeurs indépendants et 3000 collaborateurs d’entreprises exploitant MySQL auraient approuvé ce manifeste.

Cette pétition de Michael “Monty” Widenius appelle au “blocage de l’acquisition de Sun par Oracle”.

Le créateur du SGBD open source estime qu’Oracle ne donne pas suffisamment de garanties concernant le maintien de ses conditions d’exploitation actuelle.

Il évoque un “conflit d’intérêt” entre la technologie à bas coût MySQL et les autres produits liés aux bases de données d’Oracle aux “tarifs élevés”.

D’origine finlandaise, Michael ‘Monty’ Widenius a commencé à développer MySQL à partir du début des années 80. En 2001, il a fondé la société MySQL AB lié à ce produit phare puis l’a cédé à Sun en 2008 (pour un milliard de dollars).

En 2009, Michael ‘Monty’ Widenius a quitté Sun pour créer une nouvelle société : Monty Program Ab, dont le siège social se trouve près de Helsinki.

Il poursuit la promotion des bases de données open source à travers l’Open Database Alliance fondée en mai 2009.

——————– LIVRE BLANC ORACLE ————————————

Continuité de service : votre structure est-elle opérationnelle ?
Découvrez les témoignages d’entreprises qui profitent des avantages d’une infrastructure conjuguant haute disponibilité et maîtrise des coûts.
La continuité de service : une source de valeur ajoutée pour les PME.
Téléchargez ici
——————————————————————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur