Oracle vend plus de SGDB NT que Microsoft

Cloud

L’éditeur spécialisé dans les bases de données tient tête à l’offensive lancée par Microsoft.

Selon IDC, Oracle résiste brillamment à Microsoft sur le terrain des bases de données tournant sous NT. Ses ventes ont progressé de 87,2% en 1997 contre seulement 57,6% pour Microsoft. Il détient aujourd’hui 36% du marché contre 30,4% pour Microsoft ce qui se traduit par des ventes en valeur de respectivement 393 millions de dollars (2,4 milliards de francs) et 335 millions de dollars (2 milliards de francs). IDC indique que Microsoft vend plus d’unités mais que les licences d’Oracle sont plus chères car elles supportent un plus grand nombre d’utilisateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur