Oracle veut faciliter l’accès des applications Web 2.0 dans les entreprises

Cloud

Avec la nouvelle version de WebCenter, l’éditeur veut abattre les cloisons
entre les données d’entreprise et les applications Web.

Oracle a dévoilé sa nouvelle suite WebCenter, présentée comme la première série d’outils de développement Web 2.0 pour les entreprises. Cet ensemble d’outils promet d’abattre les barrières entre les données stockées sur les portails Web, les applications d’entreprise et les applications en ligne interactives regroupées sous le nom de Web 2.0.

“Les portails d’entreprise permettent aujourd’hui de regrouper les informations dans un tableau de bord commun, mais le niveau d’interactivité garanti par ces portails est extrêmement limité”, a déclaré Thomas Kurian, vice-président général de la division middleware d’Oracle, dans son discours d’inauguration à l’occasion de la conférence Oracle OpenWorld de San Francisco.

Les outils se sont inspirés des blogs, des wikis, des flux RSS et des autres technologies Web 2.0 telles que la plate-forme de programmation Ajax (Asynchronous JavaScript and XML) utilisée pour développer des applications Web du type Digg ou Flickr.
En combinant les données d’entreprise aux services interactifs en ligne, les entreprises pourront développer de nouveaux outils qui mélange les données de plusieurs applications d’entreprise (CRM, ERP ou gestion des ressources humaines).

“WebCenter vous permet de développer des environnements interactifs Web 2.0 très sophistiqués”, a ajouté Thomas Kurian. En utilisant des normes Web ouvertes, WebCenter sera capable de prendre en charge aussi bien les navigateurs PC que les appareils mobiles, les services de téléphonie sur IP ou encore les produits Microsoft Exchange et Office.

La nouvelle suite Oracle repose sur le framework Webcenter basé sur Java et sur une composante “Services” offrant des services de recherche et de messagerie VoIP. La firme propose également un composant “Anywhere” qui facilite l’intégration avec les terminaux mobiles ainsi qu’avec Microsoft Exchange et Microsoft Office.

La suite Oracle WebCenter offre aux développeurs de nouveaux outils “Studio & Composer”. Le premier propose le kit nécessaire aux développeurs dans le cadre de leur travail tandis que le second leur permet de développer des interfaces utilisateur basées sur la technologie Ajax.

La nouvelle suite sera disponible en option avec Application Server Enterprise Edition au prix de 50 000 dollars par CPU. Elle est annoncée pour la fin de l’année.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 25 octobre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur