Orange Bank reporte son lancement grand public à la rentrée

E-paiementMarketing
orange-bank-report-lancement

Prévue début juillet, l’ouverture grand public d’Orange Bank est repoussée à la rentrée de septembre. Le groupe télécoms a besoin de prolonger les tests.

Orange Bank reporte son vrai lancement commercial « à la rentrée » alors que l’ouverture grand publique de la banque digitale du groupe télécoms était prévue le 6 juillet.

L’information a été initialement diffusée dans les colonnes de Paris Match à l’occasion d’une interview de Stéphane Richard, P-DG d’Orange. Elle est confirmée par le service de presse du groupe télécoms ce midi.

Dans Paris Match, le dirigeant justifie ce retard à l’allumage en évoquant une « prolongation de la phase de test » qui durera (au moins) jusqu’à la fin de l’été. Tout en enchaînant : « Nous allons prendre le temps nécessaire car nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir le moindre bug. »

En l’état actuel, la phase de tests avec 2000 collaborateurs du groupe dans le boucle du groupe va se poursuivre pour parvenir aux « critères d’excellence, de fiabilité et de qualité exigés », selon le service communication du groupe.

« Stéphane Richard a décidé de prolonger et élargir la phase de test et de reporter le lancement d’Orange Bank auprès du grand public », précise-t-on du côté de l’opérateur dans une déclaration officielle.

« Les tests menés avec des salariés depuis le mois de mai ne sont pas encore à la hauteur des standards et des critères d’excellence en termes de qualité et de fiabilité attendue par le Groupe. Nous souhaitons lancer un produit innovant et de qualité pour nos clients. Nous allons donc prendre le temps nécessaire pour s’assurer que nous atteignons ce degré d’exigence. Orange Bank sera donc lancée à la rentrée »

Dispositif multicanal

Le tempo initial du lancement d’Orange Bank sur les fondements de Groupama Banque avait été dévoilé lors de session Hello Show dédiée à l’innovation organisée par le groupe télécoms le 20 avril.

Le dispositif de banque multicanal s’appuiera sur une app dédiée, un site Internet, des conseillers agréés en agences qui bénéficient d’une formation à ce nouveau métier et de distributeurs automatiques de billets (voir tweet ci-dessous).

Dans le package initial, les clients pourront disposer d’un compte, d’une carte, d’un découvert autorisé et d’un livret d’épargne rémunéré. En attendant l’extension à des services orientés vers le crédit ou l’assurance-vie

Orange a pour ambition de fédérer « à terme » deux millions de clients Orange Bank en France, sachant que la nouvelle banque digitale devrait étendre son influence en Espagne et en Belgique.

Le groupe télécoms compte réaliser un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 en cumulant les services FinTech.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur