Orange et Bouygues Telecom cultivent le bon côté du roaming

CloudOpérateursRéseaux
orange-bouygues-roaming

Orange et Bouygues Telecom, qui ont longtemps manifesté une ferme opposition à l’encadrement des frais d’itinérance mobile par l’Union européenne, retournent progressivement leur veste et tentent d’exploiter la situation à leur avantage.

Face à la circonspection dont les mobinautes font preuve lorsqu’il s’agit d’utiliser leur téléphone à l’étranger, l’Union européenne s’est donné l’objectif d’abolir, d’ici 2016, la notion de roaming.

Pour encadrer ces frais d’itinérance facturés par les opérateurs mobiles aux clients qui passent la frontière, Parlement, Commission et Etats membres ont convenu d’une tarification dégressive sur les terminaisons d’appels, dont le coût maximal en Europe sera rabaissé à 19 centimes HT au 1er juillet 2014, contre 24 centimes HT actuellement. Même tendance pour les appels reçus, qui seront plafonnés à 6 centimes l’été prochain, contre 9 centimes depuis le 1er juillet 2013. Le rabais se porte surtout sur la data, passée de 0,70 à 0,45 euro le Mo l’année dernière, et qui atteindra, d’ici quelques mois, les 0,20 euro du mégaoctet, toujours hors taxes.

Bouygues Telecom a déjà réalisé, via sa marque low cost B&You, des efforts sur les tarifs d’itinérance mobile data depuis l’Union européenne, les DOM et les États-Unis. L’opérateur lance aujourd’hui une nouvelle offensive. A compter du 24 février 2014, ses forfaits Sensation à partir de 29,99 euros TTC par mois incluront le roaming depuis l’Europe et les DOM. A raison de 35 jours par année civile, Bouygues Telecom s’engage à ne pas imposer de surcoûts à ses abonnés qui effectuent, depuis ces destinations, des communications vers la France (Métropole et outre-mer).

Appels et SMS – entrants et sortants – sont concernés, au même titre que les MMS… et l’Internet mobile, avec 3 Go de données supplémentaires s’ajoutant à l’enveloppe data de base. Ce service sera accessible dans le cadre de l’offre Sensation, avec un ticket d’entrée à 29,99 euros par mois pour un engagement d’un an (36,99 euros avec un mobile). Bouygues Telecom se positionne dans le sillage de Free, qui a déjà noué des accords commerciaux lui permettant d’inclure, dans son forfait mobile à 19,99 euros, les communications depuis le Portugal, l’Italie, ainsi que les Antilles et la Guyane françaises, également pendant 35 jours par an.

Du côté d’Orange, on promet également des nouveautés. Le P-DG Stéphane Richard, qui s’est exprimé lors d’une convention des cadres de sa filiale espagnole lundi à Madrid, assure que l’opérateur historique “sera le premier à proposer le trafic inclus dans tous les pays européens où il est présent“. Cité par La Tribune, le dirigeant évoque “des tarifs très attractifs sur la voix […] et surtout sur l’Internet mobile“.

A l’heure actuelle, Orange propose l’option payante Go Europe, qui permet de disposer de 30 minutes d’appels et de 50 SMS pour 5 euros, de 100 Mo de data pour 10 euros ou encore d’une heure d’appels et des SMS illimités pour 12 euros. Des améliorations sont également prévues sur le volet du prépayé, via la “Mobicarte Holiday”, qui inclut, au 22 janvier 2014, 2 heures d’appels, 1000 SMS depuis toute l’Europe vers le monde entier et 1 Go d’Internet mobile en France… pour 40 euros.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Bouygues Telecom ?

Crédit photo : LostINtrancE – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur