Orange Business Services, Cisco, EMC et VMware : quatre fournisseurs IT visent le cloud

CloudVirtualisation

Les quatre acteurs IT ont signé une alliance commerciale pour tirer profit du cloud. OBS fait la jonction en tant que prestataire de services.

Quatre fournisseurs de services IT font la promotion du cloud : Orange Business Services, Cisco, EMC et VMware.

Ils viennent de signer une alliance commerciale dans ce sens en mettant en avant les avantages que les entreprises peuvent tirer de “l’informatique en nuage” : “flexibilité” des infrastructures, réduction des coûts et “optimisation” des performances.

Orange Business Services occupe une place centrale dans le dispositif puisqu’il se positionne comme le prestataire de services de cette alliance et prendra en charge le volet facturation.

La gamme d’offres de cloud issue de cette alliance, baptisée Flexible 4 Business, comprendra des solutions de type Infrastructure as a Service (IaaS) avec des dimensions de cloud privé et de services de sauvegardes) mais aussi des ressources  Sofware as a service (SaaS) avec des services de sécurité et de communication unifiée.

OBS propose d’étudier la meilleure option sur la question stratégique de l’hébergement : data centers d’Orange Business Services, centre de données tiers, soit localisation chez les clients.

Orange Business Services peut se targuer de disposer du plus haut niveau de certifications des solutions Cisco, EMC et VMware. Des étiquettes précieuses pour prendre en main des projets de virtualisation touchant les réseaux, les serveurs et l’hébergement.

Tout en garantissant différents niveaux d’engagements de qualité de service (SLA).

Selon OBS, le développement de l’informatique déportée dans nuage passera par une approche ciblée tant pour les cloud privés que publics et hybrides. Et cela passe par une variété de partenaires stratégiques.

Outre Cisco, EMC et VMware, OBS a aussi signé un accord avec…Microsoft pour le déploiement de ses Online Services.

“Le cloud est le terrain naturel d’un opérateur”, avançait Vivek Badrinath, directeur exécutif, cité dans un récent article de Silicon.fr sur les développements de la branche réseaux d’entreprise du groupe France Telecom.

A l’horizon 2015, l’intégrateur entend dégager 500 millions d’euros de son activité de solutions “as a service”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur