Orange Business Services et SITA misent sur une infrastructure mondiale de cloud

Entreprise

Orange Business Services et SITA, fournisseur de solutions informatiques et de communications pour l’aérien, s’engagent à déployer une infrastructure mondiale de cloud pour satisfaire davantage leurs clients.

A l’heure où le 49e salon international de l’aéronautique du Bourget bat son plein, Orange Business Services et SITA, fournisseur de solutions informatiques et de communications pour le secteur aérien, viennent d’annoncer un partenariat ambitieux. Il ne s’agit pas moins que de construire conjointement une infrastructure mondiale de cloud computing hautement performante et entièrement managée, note Silicon.fr.

Infrastructure que chacun des acteurs pourra exploiter en propre pour proposer ses gammes de service auprès de ses clients respectifs. L’avantage de l’offre est qu’elle s’étendra à l’échelle mondiale. Elle devrait donc avant tout s’adresser aux multinationales tout en permettant à des entreprises de taille plus modeste de simplifier les besoins d’infrastructures dans le cadre d’une stratégie de conquête mondiale.

Dans les faits, 6 data centers (de niveaux III+ et IV) prendront racine sur les 5 continents (à Atlanta, Francfort, Johannesburg, Singapour, Hong Kong et Sydney) et reliés entre eux sans couture à grande vitesse en MPLS sur le réseau d’Orange (forcément).

Chaque centre couvrira sur sa zone géographique (Francfort pour l’Europe, Atlanta pour l’Amérique, etc.). SaaS (Software as a service), PaaS (Plateform…), IaaS (Infrastructure…) et même DaaS (Desktop…), toute la gamme des solutions des services de cloud computing sera disponible.

« Les connexions réseau entre data centers seront sécurisées par des niveaux élevés de protection contre d’éventuelles attaques”, précisent les deux partenaires dans leur communication. “Des connexions redondantes, des sites relais en cas de panne et des solutions de réacheminement de trafic – grâce au réseau intelligent en cas d’interruption de service – permettront d’offrir un service parfaitement fiable doté de niveaux de performance beaucoup plus élevés entre les data centers. Cette infrastructure garantira un temps de latence minimal d’accès aux applications (pas plus de 100 millisecondes). »

Les travaux ont déjà commencé à l’heure de l’annonce. Notamment à Atlanta, Francfort et Singapour qui devraient être opérationnels début 2012. Les trois autres data center suivront rapidement. Orange Business et SITA prévoient d’inaugurer leur offre finalisée dans le courant du troisième trimestre 2012.

France Telecom poursuit donc sa politique de partenariat à grande échelle. Plus tôt dans l’année, l’opérateur avait annoncé un accord avec son homologue Deutsch Telekom pour mutualiser les achats d’équipement réseau (principalement) afin de réaliser des économies d’échelle.

On peut néanmoins s’interroger sur l’intérêt, pour Orange Business, de s’associer à un autre opérateur, certes, mais dans le secteur aérien, bien que déjà client de l’intégrateur.

La réponse est simple est c’est Francesco Violante, président-directeur général de SITA, qui la fournit : « Le fait de construire et d’exploiter l’infrastructure conjointement conduit à des économies d’échelle pour nos deux groupes. C’est seulement en travaillant ensemble que nous pourrons proposer une infrastructure de cloud computing hautement performante qui pourra répondre aux besoins mondiaux complexes du secteur du transport aérien. »

Une vision stratégique que Vivek Badrinath ne reniera pas. « Cet accord représente une étape-clé de notre ambition sur le marché du cloud computing », déclare le directeur exécutif d’Orange Business qui se réjouit d’avance de l’arrivée de cette infrastructure conjointe qui lui permettra de « mettre à la disposition du marché international des services cloud de plus en plus variés, offrant une grande souplesse, comme jamais auparavant. Nous donnerons de ce fait à nos clients la portée mondiale et la fiabilité dont ils ont besoin pour tirer pleinement partie des possibilités offertes par le cloud computing ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur