Orange déploie sa stratégie Smart Stores

M2MMobilitéOpérateursRéseauxSmartphonesTablettes
orange-smart-store
3 19

Orange a inauguré, sur les Champs-Élysées, son premier Smart Store. Cette boutique divisée en espaces thématiques s’inscrit dans le cadre du plan stratégique Essentiels 2020.

Fibre, très haut débit mobile, services bancaires, open innovation… Orange mène, dans le cadre de son plan Essentiels 2020 dévoilé en mars dernier, une stratégie active de diversification pour tirer la croissance du groupe à moyen terme.

Avec l’objectif d’atteindre le milliard d’euros de chiffre d’affaires d’ici à cinq ans, l’opérateur compte aussi faire évoluer une partie de ses boutiques en France et en Europe, pour en faire des « Smart Stores » positionnés au coeur du parcours client.

Le premier d’entre eux vient d’ouvrir ses portes. Inauguré ce 8 septembre 2015 sur les Champs-Élysées, il constituera un lieu d’expérimentation permettant d’animer plusieurs espaces où seront scénarisées les thématiques abordées lors du dernier « show hello ».

L’une de ces zones regroupera les solutions et services d’Orange destinés à rester connecté en déplacement. On y retrouvera notamment l’Airbox Auto, ce routeur mobile qui se branche sur une prise allume-cigare.

Dans la partie « Maison » seront présentées les offres dédiées au pilotage des espaces de vie, autour d’une tablette numérique. Citons Homelive pour surveiller et protéger le foyer à distance, Homepoint pour le partage multimédia… ainsi que le réseau social Family Place.

Imaginé en collaboration avec l’agence de design Lonsdale, le Smart Store des Champs-Élysées abrite également un espace fun axé sur les jeux, la musique et les contenus vidéo d’Orange Ciné Séries. Divers équipements du salon numérique y sont également mis en avant.

On notera également la présence d’espaces « Bien-être » (auquel sont associés les équipements de santé) et « Travail ». Sur ce dernier, on trouve entre autres My Office Phone (utilisation du smartphone pour piloter le système téléphonique d’une entreprise) et Stop & Work (visioconférence).

Stéphane Richard entrevoit, dans cette réorganisation, une « véritable passerelle entre monde physique et monde numérique ». Le P-DG d’Orange évoque une « complémentarité » des canaux de vente dans le parcours client, illustrée par la possibilité de prendre rendez-vous sur Orange.fr – et bientôt sur l’application Orange & moi – pour les offres pros ou pour les prestations de services de l’atelier.

L’opérateur cherche à transformer, d’ici à trois ans, 30 % de ses boutiques en Smart Stores. Un objectif plus ambitieux que celui fixé en marge de la présentation d’Essentiels 2020 (20 % annoncés à l’époque).

Ces Smart Stores seront dotés de nombreux écrans et surfaces tactiles. Mais l’accent sera surtout mis sur les objets connectés, terrain d’initiatives pour Orange, autour par exemple de la plate-forme Datavenue, qui collecte, agrège, sécurise et stocke les quantités massives de données produites par les appareils.

Autre solution mise en oeuvre : Pops, qui combine matériel et logiciel, en lien avec les réseaux mobiles et les plates-formes M2M de l’opérateur. Elle permet de conférer à des vêtements et accessoires des propriétés communicantes.

Crédit photo : Orange


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur