Orange : embarquement immédiat du NFC à l’aéroport Toulouse-Blagnac

Régulations

Cet été, le trio Orange – RIM – SITA organise un pilote de technologies sans contact à l’aéroport de Toulouse-Blagnac.

Cet été, il sera mené dans l’aéroport de Toulouse-Blagnac un projet-pilote autour des technologies sans contact, élaboré à l’initiative d’Orange, de RIM et une dizaine d’autres acteurs (dont SITA).

Une cinquantaine de voyageurs réguliers seront équipés d’un smartphone BlackBerry muni d’une puce NFC et une carte SIM dédiée, dotée d’une surcouche logicielle opérateur qui permettra d’exploiter une palette de services déployés pour l’occasion dans les aérogares du complexe.

Menées sous la houlette de Bruno Balerdi, directeur marketing de l’aéroport Toulouse-Blagnac, ces expérimentations pourraient déboucher sur une généralisation du concept en France à l’horizon 2013.

Au-delà des usages typiques du sans contact que constituent le paiement mobile et les services de fidélisation client, la démarche implique notamment des solutions d’identification et d’information en temps réel.

En pratique, le smartphone servira à accéder à un parking et d’y géolocaliser son véhicule. Des pastilles NFC seront implémentées dans des bornes interactives.

Même procédure pour gagner du temps à l’enregistrement des bagages et dans la salle d’embarquement, en dématérialisant billets et autres documents administratifs tout en fournissant à l’utilisateur des données relatives à son vol. Typiquement, l’heure et la porte de départ ou la température à destination.

A cet égard, Bruno Balerdi prône un esprit de continuité dans l’expérience du voyageur.

Gagner la confiance des compagnies aériennes reste toutefois primordial pour mener à bien le projet“, a-t-il déclaré, ses propos repris par l’AFP.

Il conviendra également d’aborder les enjeux sécuritaires de la technologie NFC.

La CNIL s’en est dernièrement inquiétée jusqu’à initier une phase d’investigations techniques dans le domaine du paiement sans contact.

NFC : dans les stades aussi…
Le 5 mai 2012, dans le cadre du projet M-Stadium, Orange et le Stade de France ont expérimenté la technologie sans contact mise à disposition des supporters à l’occasion du match de rugby du Top 14 Racing Métro 92 – Stade Français Paris. Avant, pendant et après la manifestation sportive, les testeurs ont pu être guidés depuis le parking jusqu’à l’entrée du stade puis, en sens inverse, retrouver leur véhicule à l’issue du match. Ils ont passé le contrôle d’accès au stade d’un geste, grâce au billet d’entrée dématérialisé dans la carte SIM et trouver aisément leur place dans les tribunes.

Crédit image : ©-style-photography.de-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur