Orange Fab France : une 6e saison teintée de blockchain et d’intelligence artificielle

EntrepriseStart-up
orange-fab-france-saison-6

Nouvelle promotion pour l’accélérateur Orange Fab France, qui accueille des start-up actives dans le domaine de l’IA ou encore de la blockchain.

Appliquées au secteur de la finance, la blockchain et l’intelligence artificielle ont leurs entrées chez Orange Fab France.

L’accélérateur inaugurera, ce vendredi 5 mai 2017, la sixième saison de son programme* de soutien  des start-up installées en France et qui disposent déjà d’un produit ou d’un service.

Elles sont huit à avoir franchi, la semaine passée, l’ultime étape de sélection, dans la lignée d’un appel à projets qui aura réuni « plus de 150 candidats ».

Orange les accompagnera pendant 12 semaines, l’objectif étant de créer des synergies avec les différentes activités du groupe.

À l’issue de cette période pendant laquelle les jeunes pousses auront la possibilité de s’installer au sein du campus Orange Gardens de Châtillon (Hauts-de-Seine), les projets communs jugés viables pourront faire l’objet d’une démarche approfondie de co-innovation.

Ce fut le cas pour Textolife, membre de la promotion précédente. Un partenariat commercial a été noué pour le marché français autour d’une offre de création de livres papier ou d’e-books à partir de conversations électroniques (SMS, WhatsApp, Messenger…). Le cloud d’Orange est mis à contribution dans ce cadre.

Un casting très francilien

Pas de profil similaire à recenser dans le casting de la 6e saison. Le BtoC y a toutefois sa place, notamment avec World Gaming Federation, à l’origine d’une plate-forme sociale vouée à fédérer les joueurs (PC, Xbox, PlayStation, etc.) et à les mettre en relation en fonction de leurs intérêts.

La start-up est basée dans les Hauts-de-Seine, tout comme Coding Days, qui organise des week-ends en présentiel pour l’apprentissage du code.

On glisse en Seine-Saint-Denis avec &Shift (prononcer « Andshift ») et Powerup Technology .

Le premier propose une plate-forme de communication interne – SaaS ou sur site – orientée sur l’adhésion des collaborateurs à la culture du changement. Le second a développé le MoonPlug, un appareil qui se connecte aux adaptateurs secteur des terminaux mobiles et leur applique un algorithme de charge destiné à préserver l’autonomie des batteries.

Du côté d’Entr’Up, basé à Paris, on exploite des techniques de gamification pour aider les managers à constituer et gérer leurs équipes en fonction des personnalités, des valeurs et des motivations des collaborateurs.

Tempow (Val-de-Marne) a pour sa part élaboré une technologie de streaming sur Bluetooth pour permettre la diffusion depuis un même appareil vers plusieurs équipements audio en simultané.

L’intelligence artificielle, on la retrouve chez Neuroprofiler (Var). Elle est mise au service des conseillers financiers pour leur permettre d’évaluer le profil d’investisseur de leurs clients.

Quant à la blockchain, elle est privée chez KYC Project, qui se propose de l’ouvrir aux banques pour sécuriser le partage des données liées aux factures utilisées comme justificatifs de domicile.

* Un programme baptisé depuis peu « Original » pour le différencier de « Telecom Track », centré sur les infrastructures réseau.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur