Orange fait du (réseau) social avec Sosh

Marketing

Avec Orange à la baguette, la gamme Sosh hérite d’un forfait original qui centre l’usage des smartphones sur les réseaux sociaux, en l’occurrence Facebook et Twitter. La neutralité du Net est remise en cause au passage.

Orange orchestre une nouvelle baisse tarifaire de ses offres Sosh, mais le forfait qui en découle impose au mobinaute de sévères restrictions auxquelles échappent les seules plates-formes sociales Facebook et Twitter.

Plus qu’une intrigante générosité que le P-DG Stéphane Richard balayait d’ailleurs d’un cinglant revers adressé dans le verbe à son homologue Xavier Niel (Free Mobile), il convient d’évoquer une simple déclinaison opportune de la gamme.

Ainsi, pour 9,90 euros mensuels, l’abonné bénéficie certes de 2 heures de communication et des SMS illimités, mais toute consultation d’un contenu sur le Web entraîne une facturation supplémentaire.

Une exception toutefois, qui se veut d’ailleurs la véritable plus-value de cet ensemble : l’usage en illimité de Facebook et Twitter, indépendamment du canal de connexion, directement sur Internet ou via des clients logiciels.

Ce qui s’apparente à une aubaine pour les plus socialisés des mobinautes laisse néanmoins planer le doute, non seulement quant au réel intérêt de l’entreprise, mais aussi et surtout vis-à-vis d’une neutralité du Net nécessairement remise en question.

D’autant plus que l’interaction sur les sites communautaires implique quasi systématiquement l’accès à des ressources tierces. Une pratique qui relève, en cette occurrence, de la navigation hors forfait.

Pour prétendre à 1 Go de Fair Use en 3G (limitation du débit au-delà), il conviendra de se tourner vers l’option à 14,90 euros par mois, qui pourrait indirectement bénéficier de cette segmentation aux allures de coup d’épée dans l’eau.

Catalyseur d’une fonte subite des tarifs mobiles dans l’écosystème télécoms, Free Mobile aura fait travailler l’imagination des opérateurs, quand bien même certains néo-souscripteurs auraient fait marche arrière, déçus de la moindre qualité du service.

Sosh forfait Twitter Facebook


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur