Orange et Free bientôt liés dans la 4G ?

4GMobilitéOpérateursRégulationsRéseaux
4g-orange-free

Orange et Free envisageraient, à l’image de SFR et Bouygues Telecom, un accord autour de la mutualisation de leurs réseaux 4G.

A mesure que les travaux s’accélèrent sur le chantier du très haut débit mobile, se pose la question de l’optimisation des infrastructures et plus particulièrement de leur mutualisation, en vue de réaliser des économies d’échelle.

A l’instar de SFR et Bouygues Telecom, qui ont engagé des discussions en ce sens, Orange pourrait nouer un accord à teneur similaire avec Free.

L’opérateur historique et le nouvel entrant ne peuvent se permettre d’ignorer l’avantage compétitif lié à la mise en commun de leurs ressources.

Ce 9 septembre, à l’heure d’annoncer la couverture intégrale de Paris en 4G, Stéphane Richard rappelait d’ailleurs que “l’économie du secteur a une réalité que les décisions politiques sous-estiment“.

Le P-DG d’Orange se référait notamment au fait que le marché français n’a peut-être pas les moyens de supporter quatre opérateurs mobiles.

Ce phénomène s’est déjà vérifié, comme le note Silicon.fr, en Allemagne et en Italie, où ne subsistent désormais plus que trois acteurs.

En France, une telle concentration n’est pas à l’ordre du jour chez les autorités réglementaires.

Alors, elle se fera par la mutualisation“, explique Stéphane Richard, soulignant que l’accord d’itinérance avec Free sur la 3G préfigurait cette question.

Et d’ajouter : “Si SFR et Bouygues Telecom vont au terme de leur accord, il ne reste plus beaucoup d’autres possibilités pour aller au terme d’une mutualisation“.

Mais à quelle échéance ? Difficile à dire. L’opérateur historique cherchera sans doute à conserver un avantage sur le démarrage de la 4G, tout en s’assurant que la démarche ne générera aucune perte.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la 4G, ça vous connaît ?

Crédit illustration : StockThings – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur