Plus haut débit la vie : Orange inaugure la 4G à Marseille

4GMobilitéRégulations
4G - Orange - LTE - marseille

France Telecom – Orange a présenté le dispositif pilote pour tester l’Internet très haut débit mobile (4G/LTE) à grande échelle dans la cité phocéenne. Le démarrage d’un long déploiement…

La 4G devient plus concrète à Marseille avec Orange.

L’opérateur télécoms vient d’inaugurer sa première ville de France couverte avec l’Internet très haut débit mobile (Long Term Evolution, LTE) avec la promesse d’atteindre des débits “jusqu’à 150 Mbit/s” (débit maximum théorique avec un terminal LTE de catégorie 4).

“Soit dix fois plus rapide que la 3G actuelle”, se targue l’opérateur.

Pour ce pilote à grande échelle dans une métropole, Orange compte recruter plusieurs centaines de testeurs (employés, clients particuliers et entreprises).

La compatibilité 4G de 120 sites est assurée dans la cité phocéenne (sur 200 sites 3G). Le fait d’atteindre150 sites couverts d”ici la fin de l’année permettra de couvrir 50% de la population locale.

Présent à l’inauguration, Stéphane Richard, P-DG de France Telecom – Orange, a salué cette “révolution technologique”.

“Il est temps de changer de technologies pour faire face à l’explosion des usages”, a-t-il déclaré.

Sur fond d’un constat: le trafic data a été multiplié par 68 en cinq ans sur le réseau mobile d’Orange. Et l’opérateur escompte une multiplication par sept d’ici 2016.

Le patron d’Orange a rappelé le montant des investissements consentis dans les réseaux (fixes et mobiles): 2,6 milliards par an (dont 500 dans les réseaux mobiles, hors acquisition de spectres).

Fin 2011, l’opérateur avait obtenu auprès de l’ARCEP une combinaison de fréquences 4G (bandes 2,6 GHz et 800 MHz) et avait consenti à ce titre un investissement d’1,3 milliard d’euros.

Pour le cas de Marseille, Orange va exploiter uniquement la bande de fréquences 2,6 GHz.

Les villes de Lyon et Nantes suivront d’ici fin 2012 et les premières offres commerciales 4G devraient émerger dans le courant du premier trimestre 2013.

“Nous allons mettre les bouchées doubles dans la 4G. Avec une dizaine de villes couvertes d’ici fin 2013. Nous escomptons un taux de couverture de la population de 50% à l’horizon mi-2014.”

Stéphane Richard veut aller vite pour garder le plus longtemps possible “cet avantage concurrentiel”.

La 4 G pour quels usages ? On peut en citer plusieurs comme la télévision haute définition en mobilité, le cloud gaming, le streaming en qualité HD, la réalité augmentée…

Pour les entreprises, Orange compte booster son Forfait Informatique (poste de travail virtualisé) mais aussi développer la vidéo conférence pour les réunions de travail ou l’exploitation de la vidéo  plus poussée (comme le recours à une tablette 4G pour surveiller à distance un chantier équipé de caméras 4G)…

Même l’Olympique de Marseille a été mobilisé pour une exploration 4G “professionnelle et divertissante”.

Le célèbre club de football phocéen est partenaire d’Orange avec des tests de tablettes 4G dans les locaux de l’OM.

“L’utilisation est même meilleure avec le Wi-Fi déjà hautement performant de nos bureaux”, témoigne Hervé Talbot, Directeur des systèmes d’information du club de football.

Pour prolonger la métaphore avec le monde du sport, le marathon de la 4G sous la houlette des opérateurs vient de commencer…

Orange et la 4G à Marseilles : quels prestataires télécoms sollicités ?
Alcatel-Lucent a été mis à contribution pour le déploiement pilote de la 4G à Marseille (Ericsson est le deuxième partenaire intervenant en France). Sachant qu’il existait déjà un partenariat entre l’opérateur et l’équipementier télécoms français pour la 2G et la 3G. Dans le cadre des démonstrations organisées dans la salle de spectacles Les Docks du Sud de la cité phocéenne, Samsung a fourni des tabletttes Galaxy Tab 8,9″ 4G. Tandis que Huawei a mis à dispositionS une clé 4G (E392) et un domino 4G (E589).

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur