Orange investit le marché des mobiles d’occasion

Mobilité

L’opérateur va proposer un programme de recyclage de mobiles : ils seront revendus dans ses boutiques après avoir été remis en état, sans obligation de souscrire un abonnement.

Orange va mettre directement à contribution ses clients pour générer une nouvelle source de revenus. Surfant sur la crise économique et l’attrait de plus en plus prononcé des Français pour les produits à bas coûts et le recyclage d’objets, l’opérateur a décidé de se lancer sur le marché des téléphones portables d’occasion.

Prévu pour être lancé à l’automne prochain et actuellement testé dans 70 boutiques Orange de l’Ouest de la France, ce nouveau programme proposera à ses clients de rapporter leur téléphone mobile qu’ils n’utilisent plus. En échange, Orange leur donnera un chèque à dépenser dans ses points de vente.

Si le mobile récupéré est en bon état, il sera reconditionné et proposé à la vente par l’opérateur, dans son coffret d’origine, avec une batterie, un kit main libre et une garantie de 6 mois. Selon un barème encore non officiel, Orange proposerait les mobiles voix et SMS à 25 euros, les portables multimédia 2G à 45 euros et des terminaux multimédia 3G à 45 euros. En outre, la vente de ces mobiles d’occasion ne sera pas obligatoirement couplée à une souscription d’abonnement.

L’opérateur fait encore vibrer sa fibre sociale, puisque les titulaires des minima sociaux comme le RSA (Revenu de Solidarité Active) pourront se procurer un mobile de seconde main pour seulement 10 euros. Cet engagement fait écho à sa nouvelle offre mobile à destination des plus défavorisés : depuis mai dernier, Orange propose en effet un forfait bloqué pour 10 euros par mois, comprenant 40 minutes d’appels vers les fixes et mobiles associés à 40 SMS.

“C’est du bon sens et une forme de citoyenneté”, a affirmé Louis-Pierre Wenes, directeur-général adjoint d’Orange. Il pousse même le bouchon plus loin, en affirmant qu’à travers le lancement de cette nouvelle opération de rachats de mobiles, Orange “ne gagnera pas d’argent”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur