Orange lance ses premières offres 3G+ à 7,2 Mbit/s sur Lyon

Mobilité

L’opérateur mobile entend également généraliser le haut débit montant (HSUPA) à 1,4 Mbit/s sur son réseau.

Après la période de tests initiée à Lyon en septembre 2007, Orange France vient de lancer une offre commerciale Business Everywhere 3G+ à 7,2 Mbit/s. Soit un doublement des débits descendants (donwlink) de la 3G+ à 3,6 Mbit/s jusqu’à présent soutenus par la technologie HSDPA (High Speed Downlink Packet Access).

L’idée est de développer le concept d’entreprise étendue en apportant la fluidité du mode de fonctionnement que ce soit sur les liens fixes ou mobiles“, résume Jean-Marie Culpin, directeur du marché entreprise pour Orange. Autrement dit, offrir un confort de navigation pour le professionnel quel que soit son lieu de travail. Selon France Telecom, le téléchargement d’un fichier d’un Mo nécessite désormais moins dedeux secondes avec l’HSDPA à 7,2 Mbit/s.

Pour le moment confinée sur l’agglomération de Lyon, l’offre s’étendra dans les douze principales villes françaises (Paris, Marseille, Nantes, Bordeaux, Strasbourg…) avant l’été prochain. L’offre vise aujourd’hui les utilisateurs d’ordinateurs portables à travers trois cartes de communication commercialisées : une clé USB E270 et une carte PC Express E870 de Huawei, ainsi qu’une extension PCMCIA Option GX 301. Les cartes sont proposées à 49 euros pour un engagement de 24 mois (69 euros sur 12 mois). Côté marché de la téléphonie, une offre smartphone sera déclinée en fin d’année sur un terminal Samsung actuellement en cours d’élaboration.

Orange reprend la main

La généralisation du très haut débit mobile a donc démarré chez Orange. Il viendra compléter l’actuel réseau 3G+ (HSDPA 3,6 et 1,8 Mbit/s) qui couvrira 71 % de la population d’ici la fin de l’année. “Aujourd’hui, nous en sommes à 67 % environ“, précise Jean-Marie Culpin, “dont la moitié opère à 3,6 Mbit/s et le reste en 1,8 Mbit/s.“. Les hauts débits montants s’étendent également selon l’opérateur qui promet du 1,4 Mbit/s sur l’ensemble de son réseau 3G. Pour l’heure, 30 à 35 % du réseau en bénéficie. Le reste fonctionne en 384 Kbit/s.

La compétition fait rage entre les deux opérateurs leaders sur le haut débit mobile. Alors que SFR avait pris l’avantage en lançant le premier la 3G+ au printemps 2006, Orange semble aujourd’hui reprendre la main. SFR devrait également proposer la 3G+ à 7,2 Mbit/s d’ici l’été dans les principales villes françaises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur