Orange prépare activement la télévision mobile sur l’iPhone

MobilitéSmartphones

Alors que SFR et Bouygues Telecom introduiront l’iPhone dans leurs catalogues respectifs, France Telecom proposera un service différenciateur.

A l’occasion du point presse de France Telecom destiné à répondre aux critiques de ses concurrents, Louis-Pierre Wenes, directeur exécutif d’Orange pour la France, a révélé qu’il comptait décliner la télévision sur mobile sur l’iPhone prochainement… lorsque SFR et Bouygues Telecom commenceront à commercialiser le smartphone d’Apple courant avril.

“Nous allons proposer jusqu’à 60 chaînes sur la 3G et en Wi-Fi”, a Louis-Pierre Wenes. Sachant qu’un bouquet basique d’une vingtaine de chaîne sera proposé en guise de produit d’appel. Un player télé gratuit “spécial Orange” sera disponible en téléchargement depuis l’App Store d’Apple.

Orange exige une qualité haute définition du service de télévision sur l’iPhone. Par conséquent, l’accès via le réseau Edge (2,5 G) sera proscrit.

Un coup marketing

En termes de tarification, Orange compte s’appuyer sur la gamme de forfaits Origami Plus qui seraient adaptée au mode de consommation de la télévision sur mobile (à ne pas confondre avec la télévision mobile personnelle qui est un projet multi-opérateurs d’une toute autre ampleur mais qui reste à finaliser).

Ce coup marketing d’Orange est une manière de tirer la couverture vers soi alors que les concurrents d’Orange vont tenter de dupliquer le succès de commercialisation de l’iPhone. La filiale télécoms du groupe Vivendi ouvrira le bal à partir du 8 avril, suivi de la filiale mobile du groupe Bouygues à partir du 29 du même mois.

Depuis son introduction sur le marché français en décembre 2007, Orange en a écoulé 810 000 exemplaires et s’est fixé comme objectif d’atteindre la barre du million cette année. Le 17 décembre 2008, le Conseil de la concurrence avait mis fin à l’excluvisité liant Orange et Apple pour la distribution de l’iPhone.“Depuis l’ouverture à la concurrence, je n’observe pas de baisse significative de ventes d’iPhone”, assure Louis-Pierre Wenes.

A lire également sur Vnunet.fr : dossier spécial Vnunet.fr : iPhone, l’effet 3G


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur