Orange prépare la rentrée sous le signe du très haut débit mobile

Mobilité

L’opérateur mobile va lancer ses premières offres pros en HSDPA avant la fin de l’été. Les formules grand public suivront peu de temps après.

Orange continue de peaufiner ses offres commerciales HSDPA* alors que SFR vient de passer le cap de la mise sur le marché (voir édition du 11 mai 2006). La branche mobile de France Télécom a annoncé que la commercialisation des premières formules à destination des entreprises débutera “vers la fin de l’été” tandis que le grand public devra attendre quelques semaines supplémentaires. Initialement, Orange avait prévu de mettre en orbite les formules HSDPA pour les particuliers qu’à la fin de l’année.

Le 16 mai, à l’occasion du premier déploiement HSDPA à Boulogne-Billancourt et Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), Orange a présenté les grandes lignes de son offensive commerciale liée à cette technologie “très haut débit mobile”, avec la promesse de transferts de données à 1,8 Mbit/s à partir d’un terminal mobile multimédia dernier cri. Il a aussi effectué un premier bilan des expérimentations dédiées. Après un démarrage fin 2005 dans la région de Lyon, les tests ont ensuite été étendus en région parisienne (voir édition du 15 février 2006). Ils ont été réalisés en collaboration avec Alcatel et Samsung. Le calendrier de progression de la couverture de la population reste vague. Seul l’objectif final est communiqué : l’opérateur s’engage à couvrir 75% des zones d’habitation d’ici 2008.

Pour l’instant, Orange n’a pas communiqué de grilles de tarifs pour ses prochaines offres commerciales.

D’ici la rentrée, l’opérateur va inaugurer une offre professionnelle autour de cartes multi accès haut débit mobile (GPRS-EDGE, 3G, HSDPA et Wi-Fi) pour se connecter à partir des ordinateurs portables. Fort de l’analyse des premières retombées de 240 clients testeurs Entreprises en termes d’usage, il estime que la technologie HSDPA “offre une véritable opportunité d’augmenter les usages data”. Une déclinaison grand public de l’offre pro HSDPA devrait suivre rapidement.

La direction d’Orange a déclaré qu’elle pourrait commercialiser jusqu’à trois mobiles HSDPA d’ici la fin de l’année. Un premier modèle est déjà apparu dans les références d’Orange : le Nokia N70 (3G/HSDPA et EDGE) qui coûte plus de 170 euros.

Roland Garros en version HSDPA

A l’occasion des expérimentations HSDPA, AtomiZ, un éditeur et intégrateur de contenus numériques, a développé un portail multimédia spécifique pour le compte d’Orange à partir de sa plate-forme Media K Factory. Il propose différentes fonctionnalités : VirtualLive propose une chaîne de TV exclusive rassemblant les contenus plébiscités sur le site, Streaming TV Live (diffusion de huit chaînes en live), une mosaïque, un service VOD et ExtractFrame qui permet dextraire la meilleure image dune vidéo pour en faire une vignette cliquable sur le site.

Dans le cadre de stratégie de contenus “Everywhere”, Orange va effectuer une démonstration du HSDPA en lien avec un événement sportif : Roland Garros. Pendant la compétition (du 29 mai au 11 juin), les 7 courts de tennis seront diffusés en simulcast sur le portail HSDPA accessible avec une PC Card.

*HSDPA : acronyme de High-Speed Downlink Packet Access

Deuxième semestre chargé pour France Télécom
L’opérateur télécoms devrait accélérer la cadence en termes de nouveautés dans le courant des prochains mois. Lors de la présentation des résultats 2005 de France Télécom survenue en février, la direction du groupe avait annoncé que la marque Orange serait étendue à tous les services mobiles-Internet de France Télécom. Autrement dit, la marque Wanadoo va être mise à l’écart. Cette montée en puissance d’Orange devrait se concrétiser avant l’été. Simultanément, l’opérateur compte présenter ses premières offres convergentes fixe-mobile, après avoir reçu l’aval de l’Arcep. Enfin, d’ici la fin de l’année, les clients particuliers de France Télécom devrait bénéficier de l’offre Home Zone, une offre de communication en dual mode (GSM/Wi-Fi). Une voie déjà explorée par des concurrents comme Neuf Télécom ou Free.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur